Les aléas de la subvention de l’iPhone 3G à travers le monde dans trois cas concrets

Quand Steve a annoncé l'iPhone 3G au WWDC, certains se réjouissaient de l'annonce d'un prix fixe maximum de 199/299$ sans abonnement dans presque tous les pays. Oui, le "presque" a une pondération particulièrement mal accueillie au Canada, en Belgique et en Espagne où les opérateurs ont de bien curieuses manières de vouloir écouler la petite merveille.

Les opérateurs internationaux laissent parfois le consommateur sur sa faim en ne proposant pas de forfait de données illimité. Et vu le nombre d’applications disponibles, officielles ou non, ce téléphone est un gourmand en kilooctets et un amateur de vitesse. De nombreux opérateurs européens ne vous laissent généreusement trafiquer que 1Go par mois en 3G avant de surtaxer le kilooctet.

Mais trois d’entre eux ont vraiment trouvé leur propre moyen original pour vous dégoûter d’avoir un iPhone 3G.

Mobistar (Belgique): un prix ridiculement élevé
A cause des lois belges, tous les téléphones vendus doivent être débloqués. L’iPhone ne peut donc pas être subventionné et le modèle 16Go fera un trou béant de €615 dans votre poche. Il est possible de l’acheter sans être lié à un contrat mais si vous voulez l’utiliser sur le réseau Mobistar ils vous gardent prisonnier deux ans et le meilleur forfait possible est limité à 1Go de données et 540 minutes pour €60 par mois, de quoi vous dégoûter de vouloir un iPhone 3G.

Rogers (Canada): le contrat le plus long
Malgré un compromis sous forme de contrat à 6Go par mois en plus de n’importe quel forfait voix, l’opérateur Rogers vous emprisonne pendant trois ans. Ils ont bobo dans la tête chez Rogers. De plus, la promo 6Go ne peut être couplée qu’à un des forfaits voix standards, ce qui signifie que vous payerez le visual voicemail et les SMS en supplément. Et pourtant un dollar canadien égale à peu près un dollar américain et nos cousins doivent lorgner sur les offres AT&T de l’autre côté de la frontière avec amertume.

Movistar/Telefonica (Espagne): le coup le plus vicieux
Même s’il est possible d’avoir son iPhone gratuitement en étant prêt à signer pour le plus cher des forfaits (les tarifs Movistar vont de €15 à €25 par mois pour un forfait iPhone en plus d’un forfait voix allant de €9 à €90, en fonction de l’utilisation que l’on en fait) le forfait de données illimité de Movistar a une clause satanique: après avoir consommé votre giga de données du forfait Plus (ou un maigre 200Mo pour le forfait standard), vos vitesses sont bridées à 128kbps en descente /64 kbps en montée. En gros ce sont des vitesses EDGE alors que la 3G doit permettre 769kbps en descente sur le réseau d’AT&T à New York en comparaison. Il vaut mieux donc désactiver la 3G après avoir consommé son maximum alloué afin d’économiser de la batterie. La réaction des consommateurs espagnols est en gros: tant que vous n’avez pas de concurrence vous n’avez qu’à saigner le consommateur le plus possible messieurs les patrons. Et du coup nombre d’entre eux garderont leur version 1.0 en attendant de pouvoir acheter leur iPhone 3G ailleurs.

Nos condoléances aux lecteurs belges, canadiens et espagnols. Dans les 49 autres pays où est lancé l’iPhone il doit bien aussi y avoir quelques petits tours de magie du même genre, si ça peut les consoler.

[Rogers, Mobistar, Movistar/Telefonica]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Orange France fait le même coup que Movistar/Telefonica en France : au dela de 500 mo/mois, la 3G est bridée et les débits deviennent comparables/inférieurs à ceux obtenus avec le réseau Edge.

  2. Apres avoir vu passé plusieurs iphones V1 entre mes mains… je reste dubitatif !
    Le marché gris va etre néant… bref, je rois que je vais rester avec mon V1… ce qui m’interessait c’etait le GPS, mais bon faut un acces data pour les cartes et il n’y a pas de si tôt de navigation GPS assisté comme sur les tom tom…
    Bref, c’est ptet moins cher pour ertais a l’achat… mais au final, j’ai plutot l’impression que cet iphone se vendra moins (proportionnellement a fait qu’il est distribué mondialement cette fois-ci)
    J’attends de pouvoir passer sur le firmware 2.0 en espérant de belles applis développés sur l’applestore.

  3. Attention ! Steve Jobs n’a pas annoncé l’iphone DEBLOQUE au prix de 199/299$ !! La subvention étant maintenant autorisé, il a juste donné le prix pour lequel on pourrait l’acquérir chez l’opérateur ! Opérateur auquel il vend les iphone entre 500 et 600$/€ pièce, que l’opérateur va subventionner ensuite pour atteindre ce prix de 199/299 $/€. Ceci explique notamment le prix du terminal en Belgique, qui, faute de subvention, les belges payent le terminal nu et donc au prix fort (comme tout nokia n95 vendu nu ou autre).

  4. En Belgique, c’est la loi qui l’impose, je ne vois pas ou est le pb d’autant que les consommateurs belges sont habitués à payer leur tel plein pot (j’ai pas dis qu’ils aiment ça hein 😉 )

    Et en France, il faut arrêter de dire qu’orange bride les débits au delà de 500 Mo : j’utilise mon iphone parfois jusqu’à dépasser le Go et je n’ai aucun pb. C’est juste une clause de sauvegarde qu’orange a mis en place ou cas ou ils seraient dépassés par les consommations data (mais ça semble ne pas etre le cas)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité