Que pensez-vous des kits mains libres au volant?

Cela semble une évidence: lorsque les conducteurs ont les deux mains sur le volant, ils courent moins de risque d'avoir un accident. C'est pourquoi de plus en plus de pays interdisent l'usage du portable en main au volant, l'oreillette Bluetooth ou le kit mains-libres étant la plupart du temps tolérés ou autorisés.

Cependant certaines études laissent entendre que téléphoner avec une oreillette serait aussi dangereux que de conduire en état d’ébriété. Et même si le sujet est controversé, il est raisonnable de supposer qu’on est forcément distrait dans sa conduite lorsqu’on téléphone au volant. Alors, à votre avis, faut-il purement et simplement interdire le téléphone au volant?


Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le portable rentre de plus en plus dans les habitudes, surtout chez les jeunes.

    Du coup on est très nombreux à l’utiliser au volant (pour signaler un accident, annuler un rdv, prévenir qu’on va être en retard, être joignable si notre enfant à un pépin, etc…)

    Quand je vois le nombre de gens qui téléphonent en conduisant avec le portable à la main je me demande ce que le gouvernement attend pour rendre les kits mains libres obligatoires !!!

  2. D’accord avec toi Safran,mais j’ai vu qu’il y a des extrémistes de la violence routière qui demandent carrément d’interdire l’oreillette, et même le kit mains libres sous prétexte que ça mobilise l’attention ! Ils préfèrent peut-être que les gens conduisent avec le téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille!!!!!!! Je comence a me demander si c’est vraiment la sécurité qu’ils cherchent ou si c’est un combat idéologique contre les voitures.

  3. @lionel : A mon sens ce n’est pas la techno utilisée (CB ou oreillette GSM) mais l’usage qui en est fait. Pour les routiers l’environnement de conduite est largement différent que pour nous. L’utilisation des CB n’est faite en général que sur autoroute. Moins de danger = « moins » d’attention a avoir que dans une agglomération ou les risque de refus de priorité, piéton traversant au dernier moment, feux rouge grillés et autre sont quasi permanent.
    Perso : Oui à l’utilisation du téléphone (oreillette, kit…) mais pas en centre ville !

  4. C’est amusant de constater à quel point il peut être ésotérique pour certains de comprendre que conduire et téléphoner sont deux activités distinctes…

    Peut-être qu’il y y a un temps pour chaque chose au final, mais qu’à force de tout vouloir tout faire en même temps, les choses les plus simples deviennent hors de portée du commun des mortels, hé hé !

    Sinon pour le côté factuel, oui le téléphone sous quelque forme que ce soit est dangereux lors de la conduite, cela a été assez démontré. Donc s’arrêter pour passer un coup de fil semble le minimum, à défaut de mettre le machin sur répondeur pendant le trajet.

  5. Et avoir des gosses derrière soi, que l’on surveille comme l’on peut, en regardant dans le rétro, dans ce cas là il est d’aucune utilité pour la conduite ou bien en se tournant pour pouvoir mieux se rendre compte de ce qui se passe à l’arrière. On va peut être mettre des contraventions à toutes les parents qui oseront mettre leur progéniture à l’arrière et dont l’attention sera perturbée…

  6. Meme si je n’approuve pas du tout le fait d utiliser son téléphone en conduisant.
    Je ne suis pas contre l’utilisation de kit main libre / oreillette .
    Car si on interdit tout communication téléphonique au volant, autant interdire simplement toute conversation, il n’y a pas moins de risque au volant d’avoir une discussion téléphonique que de parler a son passager .

  7. Pas de bol les gars…

    http://www.msr.lu/mmp/online/website/content/fiches_pedagogiques/biologie/192/99_FR.html

    Un court extrait :

    l’Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité (INRETS) conclut comme suit:

    « La conclusion est simple et incontournable : téléphoner en roulant constitue un facteur de distraction pour le conducteur, donc un facteur de risque pour sa sécurité et celle des automobilistes environnants. Et cela pendant toutes les phases de la communication, y compris bien entendu, les phases de recherche de numéro dans le répertoire et de numérotation dont il est démontré par ailleurs de façon unanime la dangerosité. Il convient de noter que l’action de parler avec un correspondant qui n’est pas dans le véhicule – donc qui ne vit pas la scène routière en même temps que le conducteur – se démarque de la communication avec un passager du véhicule qui, acteur bien que passif, a tendance à respecter les « blancs » du conducteur causés par une charge de conduite plus intense. »

  8. Oui, il faut interdire le telephone en voiture…
    et pour tout les passagers….
    et puis il faut aussi interdire au gens de parler au conducteur…
    et a mon ex femme de parler…

    On devrait aussi faire des test de temps de repos, obliger les gens en manque de sommeil a dormir pendant une heure sur le bord de la route, verifier les urines des conducteurs (on sait jamain, peut etre que l’EPO est mauvaise au volant), interdire la radio (ca m’enerve toujours d’entendre parler de sarkozy a la radio et ma conduite est moins zen apres), interdire d’avoir des mioche a bord (meme effet que sarkozy au bout d’1/4 d’heure)….

    Si vous vouler plus d’idee a la con, je peut en rajouter quelques une encore.

    Les gens doivent faire attention au volant et etre courtois (si, si, il doit bien y avoir une personne de votre entourage qui vous expliqueras ce mots) au volant.

  9. Amusant point de vue ! J’en ferai part à un ami pour avoir son avis, je pense qu’il appréciera. D’autant qu’il pourrait en parler mieux que personne ,vu que revenant d’une manifestation de motos anciennes sur son bolide de 1952 (80 kmH à fond dans les pentes, le vent dans le dos), il a été abordé de manière un peu cavalière par une dame qui, plus occupée à téléphoner qu’à regarder la route, a juste grillé un stop. Le problème est que derrière le stop il y avait mon pote. La dame est une bonne mère de famille tout ce qu’il y a de plus quelconque, pas méchante pour deux sous et cela n’a pas évité à mon pote de se faire écrabouiller une jambe en profitant pendant trois semaines d’un centre de réanimation tout confort. Qui sait si sans son précieux petit téléphone toutes options elle n’aurait vu ce bon dieu de stop (qui n’avait qu’à pas exister qui à suivre la logique anti interdictions) ! Comme quoi, manquer de crever sur l’asphalte, c’est simple comme un coup de fil !

  10. @Visant: Je suis desole pour votre ami. Mais imaginons que la « bonne mere de famille tout ce qu’il y a de plus quelconque » se soit tourne vers le passager pour repondre a une question de ce dernier, elle rate a nouveau son stop et renverse a nouveau votre ami qui n’en demandait pas tant. Doit-on interdire les passagers pour autant?
    Evidement, c’est pas tres en vogue comme discour ce que je dis. Mais j’aimerais que les gens y reflechissent calmement et sans y mettre trop de sentiment. (encore une fois, je suis desole pour votre ami, je ne demande pas d’etre insensible… juste de raisonner rationnellement)
    Des raisons d’avoir des accidents, il y en a des masses.
    Dans le meme ordre d’idee:- les motards representent 2% de la circulation et 60% des accidentes de la route. pourquoi ne pas interdire les 2 roues…
    -Dans pres de 100% des accident de voiture, il y a au moins un conducteur. pourquoi ne pas interdire les conducteurs?
    Reflechissons un peu avant de jeter des pierres (et des histoires pour faire pleurer les gens).

  11. « Des raisons d’avoir des accidents, il y en a des masses ». Tout à fait, voilà pourquoi il n’est pas très intelligent d’inventer de nouvelles manières d’en avoir… A bon entendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité