La NASA prend un vent… solaire

La NASA va lancer le NanoSail-D la semaine prochaine. Il s’agit du premier engin utilisant une voile solaire capable d’attraper les photons pour avancer avec sa voile de 10 m² en polymère métallique hyper fin. Pour déployer sa voile, l’engin va utiliser une méthode inspirée par une machine de Rube Goldberg, une sorte de réaction en chaîne impliquant des fils de nylon brûlés à des moments critiques, comme vous pouvez le voir sur la vidéo page suivante :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=bW1Pf0uMSug[/youtube]

Ils espèrent que les voiles (bien plus grandes : on parle de la taille de terrain de football) pourront propulser des vaisseaux pour des missions longues dans l’espace profond, avec un petit coup de pouce de lasers tirés depuis la terre directement sur les voiles. Le NanoSail-D va rester en orbite à proximité de la Terre pour être testé, puis selon les résultats, cette technologie sera abandonnée ou pas.

Pour l’instant, le lancement est prévu le 29 juillet à bord d’une fusée SpaceX Falcon1. Ce genre de fusée aime bien exploser avant de remplir sa mission, nous croisons les doigts pour notre petit bateau de l’espace.

[Technology Review]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Fantastique ! Ont-ils prévu la marche arrière ? Je veux dire c’est bien beau de partir dans une direction, tracté avec indolence par les rayons de l’astre souverain. Mais pour revenir, comment on fait ?

  2. Hum, pourquoi revenir? Du moment que c’est pas une mission habitée ou avec prise d’échantillons le retour ne me semble pas nécessaire…

  3. @Grafton :
    Oui, il s’agit bien de la première voile solaire.

    Spartan 207 était équipé d’une antenne parabolique gonflable, rien à voir avec un moyen de propulsion.

    Cosmos 1 est, par contre, la première réelle tentative de voile solaire. Or, Cosmos 1 n’a jamais atteint son orbite de travail et n’a jamais déployé ses voiles.

    NanoSail-D est pour l’instant, avant que la fusée n’explose comme la précédente, le seul vaisseau avec une voile solaire susceptible de fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité