Interview d’un des futurs pilotes de Virgin Galactic

Rich Dancaster a piloté des jets de l'aviation commerciale depuis un bon moment. Il a 16'000 heures de vol sous la ceinture, ce qui est plus que la plupart d'entre nous ont en voiture. Quand Virgin America et Virgin Galactic ont annoncé créer quelque chose ensemble, il a pensé que c'était du pur marketing. Puis il a reçu un coup de fil lui annonçant qu'il allait passer par un entraînement intensif.

Jamais vous ne feriez confiance à un gars qui ressemble au fils de Chuck Yeager et de Clint Eastwood et qui s’habille comme Johnny Cash, mais Rich peut vous donner le vertige, du moins c’est l’impression qu’il a laissé lorsque WhiteKnightTwo a été dévoilé.

A quoi ressemble l’entraînement?
Le programme doit encore être annoncé, mais nous savons que c’est une combinaison de vol réel, simulé et d’entraînement en centrifugeuse.
Quelles sont les différences entre voler sur Virgin Galactic et Virgin America?
Il y a quelques différences mais ces avions se pilotent un peu comme tout autre jet… sauf certains moments du vol sur SpaceShipTwo et sa ré-entrée dans l’atmosphère qui se font comme sur un planeur. Mais ces avions supportent jusqu’à plus de 6G.
C’est comme sur un Grand Huit?
Ben, sur un Grand Huit on ressent plutôt l’inverse. [donc, c’est pas la même chose]
Quelles qualification ont été exigées pour que vous deveniez un pilote galactique?
3’000 heures de vol et de l’expérience sur plusieurs types d’avions, car il nous faut voler sur des Gulfstream pour emmener certains clients sur les astroports.

Rich, espèce d’enfoiré va!
[Giz at Virgin Galactic Launch]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité