EA va faire des PC

EA, société connue sous l'appellation d'origine contrôlée Electronic Arts, est l'éditeur du jeu qui fait fondre les PC, Crysis. En prime avec la sortie de Crysis Warhead, EA annonce qu'ils vont mettre en vente des PC customisés. Ils sont destinés à tous ceux à qui les PC dédiés aux jeux font peur, par leur prix surtout, puisqu'ils seront apparemment proposés dans une fourchette de 600 à 800$. Et pour 600$, vous ne pourrez vraissemblablement pas faire tourner Crysis (un jeu capable de bouffer des systèmes à dix fois ce prix) à moins que Warhead soit en fait un plug-in de Pong qu'on ne nous aurait pas annoncé. Il se pourrait donc que des modèles plus chers soient proposés également. [ChrisRemo via Maxconsole]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je serai curieux de voir la conf du PC à 600$ qui fait tourner Crysis si c’est en 800×600 en « low » alors là je suis d’accord sinon je suis vraiment sceptique !

    Pi vu la réputation de EA je donne pas chère de leur config si elles sont du même niveau de qualité qu’un NFS ou Crysis ^_^

  2. @jojo
    C’est certain que EA va essayer de vendre les config les plus juteuses au détriment d’être judicieuses mais avec 600$/€ il y a largement de quoi faire un très bon PC

    Mon PC actuel vaut moins que 600€ et je fais tourner Crysis tous les détails en Élevé + MSAA x4 à une moyenne de 30 fps (1280*1024)

  3. Pouvez vous m’éclairer ? Depuis des années j’entend les joueurs sur
    PC se « branler » avec le nombre d’images (frames) par seconde que
    peut (ou non) afficher leur carte vidéo. Mais lors de mes études
    de cinéma j’ai toujours appris que l’œil humain sature (persistence
    rétinienne) au dela de 24/25 images seconde. Donc a quoi peut
    servir d’afficher 60is ou au delà ? Autant la définition peut
    être importante en fonction de la diagonale de son écran
    autant là je ne comprend pas… Mais si un joueur peut m’éclairer
    ce sera un réel paisir que d’écouter ses arguments.

  4. Oui l’œil humain sature au-delà des 25 images par seconde mais l’impression de fluidité dans un jeu est nettement améliorée lorsque l’affichage passe de 30 à 60 images par seconde. Il suffit de les comparer côte à côte, c’est une évidence qui saute aux yeux oserais-je dire.

  5. Il y a la sensation de fluidité et de ne plus voir un succession d’image à partir de 24i/s mais au dessus l’oeil fait encore largement la différence jusqu’à environ 90i/s, au dessus faire la différence devient presque impossible ^^

    Si tu veux tenter l’expérience reste sur un écran crt en 60Hz et tu verras les migraines qui vont en résulter ainsi que tes yeux qui vont fondre xD

    Jouer à un fps en ligne à 24fps est tout bonnement impossible.

  6. Je traduis Galork en francais car les non joueurs peuvent être troublés par ces mystérieux acronymes « FPS »…
    Jouer à un jeu de tir à la première personne (First Person Shooter) en ligne à 24 images par seconde (Frame Per Second) est tout bonnement impossible.

    @ John Locke
    L’explication est simple: au cinéma les 24 i/s permettent de voir de façon fluide les mouvements d’objets ou de personnes lorsque la caméra est fixe. Lorsque les sujets sont en mouvement et que la caméra l’est aussi (de manière un peu brusque) l’image est plus floue. Par exemple, les scènes de débarquement dans le film « Saving Private Ryan » / « Il faut sauver le soldat Ryan ». C’est pas grave puisqu’on est spectateur passif et que le caméraman n’est pas visé par les balles ennemies.

    Dans un jeu de tir à la première personne sur ordinateur, tu es visé et donc tu prends part à l’action, d’où une utilisation accrue des mouvements de caméra plutôt brusques pour vérifier tous les coins d’où on peut t’abattre. Le flou n’est pas permis et pire, il ne s’agit même pas de flou mais de saccades entre deux images. Cela s’explique parce que la technologie est numérique et que le débit n’est pas constant! Lorsqu’on dit atteindre 50 i/s c’est une moyenne et la réalité se situe quelque part entre 25 et 65 i/s selon les cas. Mais vois-tu, le pire des cas c’est lorsque la carte graphique doit calculer des images avec une caméra qui avance et qui regarde de tous cotés, des explosions, des amis qui courent partout et des ennemis qui font de même, de la fumée, des ombres et des balles meurtrières. En fait, au plus la situation est compliquée à la mise en images par la carte graphique, au plus elle est dangereuse pour le gamer et au moins on peut se permettre d’avoir un soucis d’affichage.
    Le fier possesseur d’une carte qui affiche 100 i/s en moyenne sait qu’en pleine mêlée sa carte graphique grésillant et sifflant, il aura son minimum de 35 i/s afin de débusquer le sniper qui tire entre les volets de la maison fumante qui se trouve en haut à gauche de son champ de vision. Il pourra courir se cacher derrière le muret évitant ainsi le tir du panzer posté au fond de la rue. Il foncera dans la fumée et la poussière soulevée par ladite explosion d’obus et ira lancer sa grenade en ricochet dans les escaliers de la maison. La suite est moins classe car il va fouiller le cadavre de son ennemi pour récupérer le fusil de sniper avec ses cartouches, et il est vrai qu’alors (dans une scène plus statique) sa carte délivre plus d’images que son écran ne peut afficher (c-à-d >60 i/s).
    En effet, la plupart des écrans LCD sont des 60Hz, mais contrairement aux CRT qui balayent l’écran afin de changer l’image, les LCD « flashent » chaque image entièrement et du coup les 60Hz ne sont pas visuellement douloureux.

    A l’avenir, des écrans 120Hz seront produits afin d’obtenir 60Hz pour chaque oeil et permettre la 3D sans lunettes spéciales. Mais c’est encore de la fiction.

    PS: ce bel effet flouté qu’on voit dans les séries TV des 1980’s est absent des caméscopes numériques actuels par la montée du nombre d’images par seconde. Les TV les plus pointues pouvant afficher jusqu’à 100Hz (mais le flux d’images produit par un dvd étant plus faible, il y a la possibilité d’un calcul d’images intermédiaires). Dès lors la persistance rétinienne et l’effet phi ne sont plus mis à contribution aussi fort, l’image est plus précise, presque « réelle », trop pour certains.

    PPS: La définition n’est pas fonction de la diagonale mais de la densité des pixels!
    Un ordi portable peut avoir un écran 17″ WXGA+ c-à-d 1440*900 pixels, WSXGA+ en 1680*1050 pixels ou encore WUXGA en 1920*1200 pixels. La nomenclature est simple en réalité W = wide, S = super, U = ultra. Donc les écrans 4/3 n’ont pas de W devant et les futurs écrans 16/9 (format cinéma) se distinguent des actuels écrans 16/10 par un second+ (actuellement il n’y a que des WXGA++ = 1600*900 pixels)
    Au plus de pixels, au plus de calcul par image (!) pour la carte graphique…

    PPPS: Tu auras remarqué pendant tes études de cinéma que les situations de mouvements rapides sont traitées dans ce média soit par ralenti soit par une prise de vue générale au grand angle afin d’augmenter la lisibilité de l’action (et d’éviter le flou cinéma). Les seuls cas de confusion voulue et orchestrée à la Blair Witch Project ou Cloverfield gardent les images frénétiques d’une caméra à l’épaule, avec une qualité médiocre sensée accroître l’impression de véracité documentaire.
    Dans les jeux, une vue « à la troisième personne » existe offrant certains avantages du grand angle pour la compréhension d’une scène mais en retirant l’immersion de la vue « à la première personne ». Elle n’existe pas dans d’autres jeux pour éviter la triche en regardant derrière les coins de rues tout en gardant son personnage soigneusement planqué des viseurs ennemis.
    Donc, là où le cinéma contourne ses limites techniques, ceux que tu appelles des « branleurs » affrontent de face ces mêmes limites, les repoussant toujours plus loin afin de vivre une expérience toujours plus immersive et proche de la réalité. Cet onanisme visuel n’est pas axé sur les chiffres techniques que j’ai évoqués, mais axé sur l’expérience globale ressentie lors de ces jeux: un Crysis peut être vraiment redécouvert grâce à une meilleure configuration, comme si l’on avait profité d’une greffe des yeux, des nerfs optiques et du cortex visuel. Les résultats aux jeux, tu t’en doutes déjà, sont en augmentation lorsque l’image est parfaite et pour certains c’est également jouissif!

  7. Quelqu’un sait où se trouve John Locke? Je me suis laché là sur la réponse, la moindre des choses c’est de la lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité