Au Brésil c’est 4 milliards de dollars d’amende pour avoir vendu du logiciel pirate

Si vous pensiez que ces vampires assoiffés de sang de mères célibataires de la RIAA ou du BSA sont très vilains, attendez de voir leurs copains brésiliens: il ont poursuivi un centre commercial et les boutiques associées pour avoir revendu des logiciels pirates et réclament 4 milliards de dollars, ce que la justice leur a accordé au cent près. On dirait peut-être ok si on ne connaissait pas leur mode de calcul.

L’Associação Brasileira das Empresas de Software (l’équivalent brésilien de la Business Software Association) a poursuivi les administrateurs du Stand Center, un centre commercial de Sao Paulo, et 17 de leurs magasins pour sept brazillions (quatre milliards US) de dollars. La somme a été obtenue en prenant la valeur de 103 produits multipliée par 3’000, le tout ajouté à la valeur totale des 71’000 produits récupérs par la police et ayant abouti à cette plainte pénale.

Le crime ne paie peut-être pas mais, avec ces méthodes barbares de mise à l’amende, comment espèrent-ils faire justice? [IDG NOW]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. quand je fais page 2 pour revenir en arrière et revoir les news que j’ai raté, je tombe toujours sur une page foireuse qui date …
    et comme je suis akro à gizmodo, ça commence à me fiche les nerfs ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité