De futurs capteurs flexibles pour des caméras à capteur incurvé et des yeux artificiels pour cyborgs

Les capteurs des appareils photos numériques traditionnels sont plats, ce qui oblige les fabricants de les équiper de bonnes optiques pour compenser cette platitude. Mais l'une des raisons pour lesquelles l'œil humain est une excellente petite caméra de 576 Mégapixels à 800 ISO, c'est parce que notre capteur (enfin, notre rétine) est arrondie pour mieux enregistrer la lumière transmise par l'objectif de l'autre côté de l'appareil. Des chercheurs à l'université Northwestern & Chicago ont trouvé un moyen de créer un capteur flexible, ce qui permet d'imaginer des cyborgs aux globes occulaires réalistes.

Le système fonctionne en reliant les pixels individuels du capteur par des câbles flexibles, permettant au capteur de prendre n’importe quelle forme. Les objectifs des endoscopes seront ainsi plus précis, et l’oeil artificiel devient potentiellement réalisable. Le plus gros capteur réalisé à l’aide de cette méthode ne fait encore que 256 pixels, mais leur production serait apparemment calibrée sur le modèle actuel et les chercheurs sont confiants de pouvoir augmenter leur capacité rapidement. [Medgadgets]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 576MP : c’est très beau.

    Par contre, oui, ce serait pas mal qu’ils arrivent à faire ce qui est écrit ci-dessus : on améliorerais significativement la qualité des photos prises avec un appareil donc l’objectif n’est pas très large (faible ouverture).

  2. @Bagheerha: Parce que tes yeux ont des capteurs de lumière et de couleur disposés au fond de la rétine et que ça fonctionne comme les pixels du capteur d’un APN… Le monde réel est analogique contrairement à ce qu’on voit sur un écran numérique, mais l’oeil humain fonctionne comme une caméra digitale!

  3. @Bagheerta
    Parce que pas grand chose est continu (pour ne pas dire rien depuis que l’on a devellopé les théories quantiques). Ton oeil capte la lumière avec ses cellules adaptées. Elles ont une taille précise qui correspond a un pixel.

  4. « mais l’oeil humain fonctionne comme une caméra digitale! »

    Ah c’est pas l’inverse ? ^^

    « Et la caméra digitale fut »

  5. Le rédacteur de ce billet est-il une rédactrice?
    Cette rédactrice est-elle une fan de Ségolène?
    On pourrait le croire, car si le propos ne peut être taxé de platitude, les capteurs actuels font preuve de planéité.

  6. Un oeil de 576Mpixels… Moi je veux bien, mais je ne suis pas tout à fait d’accord…
    Premièrement, la rétine n’est pas constituée de la même façon sur toute sa surface, La partie centrale (Macula, constituée de la fovéa) est la partie qui comprend la plus grande concentration de Cône et Bâtonnet (surtout de cône d’ailleurs…). Donc la partie la plus sensible de la rétine responsable de la vision centrale et des détails de JOUR0.(pour simplifier) Puis nous avons la rétine périphérique responsable de la vision du même nom qui est composée, elle, essentiellement de bâtonnet, cette partie de la rétine permet de repérer les mouvements et est responsable de la vision nocturne. Déjà pour cette raison, on ne peut à proprement pas parler d’un capteur de 576Mpxls, dans le sens ou la répartition et la composition de ces capteurs ne sont pas les mêmes.
    Deuxièmement, Tous les capteurs de caméra, qu’elle soit digitales ou numériques, sont fait de la même manière, une concentration égale de capteur répartie uniformément sur la plaque réceptrice. Ce qui oblige l’utilisation de processeur pour le calcul de profondeur, vitesse ect… Alors que l’oeil seul peut se satisfaire à lui même (et ce n’est pas qu’une raison de forme de capteur, vu que rendre un capteur asphérique entraîne juste une meilleur perception des contrastes, de la luminosité, mais une perte de champ visuel…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité