Les méchants traqués avec des mouchards GPS

Les mouchards GPS et les équipements de monitoring sont devenus très bon marché, et sont de plus en plus utilisés par les forces de police pour surveiller les allées et venues des criminels 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Actuellement, l’utilisation de ces mouchards ne nécessite pas de mandat aux États-Unis, mais le Washington Post fait état de contestations devant les tribunaux au motif du respect à la vie privée.

Aujourd’hui personne ne conteste qu’il est plus facile de suivre un criminel avec un mouchard GPS qu’avec une vieille guimbarde banalisée dans le flot de la circulation. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir s’il est légitime de pouvoir suivre à la trace n’importe qui, sans autorisation préalable d’un juge.

Actuellement la réponse est un oui officieux, tant que la pose du mouchard sur le véhicule est effectuée sur la voie publique et pas dans un garage privé par exemple. Mais les avocats de la défense mettent en avant le fait qu’une surveillance 24 heures sur 24 est invasive, et devrait donc faire l’objet d’une autorisation judiciaire.

Dans un autre registre, on se souviendra également de ce jeune automobiliste pris en excès de vitesse au radar et qui avait produit les données de son GPS au tribunal pour se défendre.

En attendant que les législateurs des différents pays se prononcent sur le sujet, vous aurez peut-être intérêt à investir dans un brouilleur de GPS pour préserver votre vie privée et votre paranoïa. [Washington Post via Slashdot]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité