Economisez de l’essence en produisant de l’électricité à partir de chaleur

Furukawa, une entreprise de technologie basée à Tokyo, a développé un matériau de conversion thermoélectrique qui améliorerait le rendement des voitures de 2% en convertissant environ 7% de la chaleur des échappements en électricité.

Contrairement aux matériaux de conversion thermoélectrique traditionnels, qui chauffent d’un seul tenant lorsqu’ils sont exposés à la chaleur, ce nouveau matériau génère de l’énergie grâce à la différence de température entre ses deux côtés.

Apparemment c’est ce qui le rend plus efficace. Ils travaillent à améliorer le système, et espèrent pouvoir le produire de manière industrielle vers 2011, ce qui permettra de résoudre la crise pétrolière à hauteur de 2 %. Il ne nous reste plus qu’à patienter jusque-là! [Nikkei via CrunchGear]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En France aussi on a pas de pétrole mais des idées. Une société française produit déjà un système utilisant des thermopiles (http://resosol.org/Developpement/thermopile.html). Une lampe permet de s’éclairer (avec de l’alcool), la chaleur produit suffisament d’électricité pour alimenter une radio.
    Les nouvelles versions pourront recharger un téléphone. D’autre modules de thermopile sont pévus pour être autonome. On pourra les adapter à tous système chauffant (comme par exemple des fours industriels) qui pourront alors produire de l’électricité.

  2. @Tito Les rendements atteindront jamais les 100% donc bon 😉
    En plus les rendement des peltiers sont normalement pas mauvais !

    Roh allé 2% c’est un début 😀

  3. ouai enfin….d’un part c’est pas nouveau parce que c’est du Pelletier.
    D’autre part c’est encore une fois de plus un pansement.

    Un moteur ne devrait pas chauffer. Si il chauffe c’est une déperdition d’énergie.
    Effectivement ce système propose une récupération. Bien médiocre d’ailleurs.
    Il suffirait de prendre les zones les plus chaudes du circuit de froidissement déjà existant dans le moteur pour faire tourner un mini rotor. Le même système qu’une centrale nucléaire, mais la source chaude serait la chambre de combustion et pas un réacteur.

    A mon avis… on pourrait même se passer d’alternateur. Donc le moteur serait plus libre et consommerait moins du coup.

    Malheureusement la température n’est pas constante, ce système ne serait pas très efficace en hiver.

    Bref…. l’économie d’énergie est partout. Sa gratuité aussi, j’en suis convaincu.

  4. J’ai souvent remarqué que nombreux sont ceux qui mentionnent le rendement sans vraiment savoir de quoi ils parlent. Le rendement d’un moteur à explosion n’est pas si bon et en plus il pollue. Un moteur de 3 litres et 120 chevaux a un pauvre rendement de 40 chevaux au litre. Les solutions à sources d’énergies alternatives n’atteignent peut-être pas ce rendement, et encore, ce serait à calculer, je ne suis pas expert dans le domaine (un moteur diesel 2 temps de 95000 chevaux sur un paquebot n’a qu’un rendement de 50%), mais elles ont l’avantage de ne pas polluer et on espère un rendement mirobolant pour elles alors qu’on ne s’intéresse même pas au rendement des solutions polluantes existantes.

  5. Cyril tu confonds puissance spécifique et rendement 😉 La puissance spécifique c’est la puissance divisée par la cylindrée tandis que le rendement c’est, sans rentrer dans les détails, l’efficacité thermique pour un moteur : l’énergie récupérée du moteur divisée par l’énergie fournie.

    Un moteur de voiture avec un très bon rendement tourne autour de 40% et ça devient très difficile de passer plus haut… 2% de plus, c’est donc très intéressant ! Les 2% ne sont pas le rendement du système mais le gain de rendement moteur une fois le système installé.

    La puissance spécifique par contre c’est très facile de la faire grimper qand on a pas de soucis de rejets polluants, de consomnation ou de fiabilité : un turbo, une grosse pression d’admission, des pistons forgés, quelques seaux d’essence au kilomètre et c’est parti !

  6. Soyez plutôt sceptiques les gars, parce que temps que le pétrole n’aura pas causé un krash boursier pire que celui des années 30 et causé une guerre nucléaire mondiale, les gouvernements mondiaux ne changeront pour rien au monde leurs moteurs au pétrole et n’entraveront en rien sa vente, parce que les actionnaires du pétroles et les manias ont besoin d’argent pour remplir leurs yachts d’essence, allonger leurs limousines, et SURTOUT, ne pas travailler.
    En gros l’évolution de ce machin, vous ne le verrez jamais de votre vivant =D, soit vous serez mort à cause d’une attaque nucléaire, chimique ou bactériologique, ou alors de vieillesse, mais bien pauvres.

  7. Effectivement, rien de nouveau, il s’agit bien d’un refroidisseur Peltier dont on a retiré une couche céramique !
    en effet, l’effet Peltier, ca marche dans les 2 sens.
    Si on chauffe un coté et qu’on refroidit l’autre, on à du courant.
    avec un briquet on peut allumer une led (une petite et pas très fort).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité