L’armée britannique organise des concours de robots bombardiers

L'un des finalistes du concours permanent de l'armée britannique pour les nouvelles technologies militaires est cette drôle de soucoupe volante jaune, conçue pour balancer des bombes et écouter discrètement ce qui se raconte derrière les lignes ennemies.

La forme de la machine et la protection de ses pales lui permettent d’entrer dans des bâtiments par les portes ou les fenêtres, et sa caméra HD permet aussi de l’utiliser comme drone de surveillance.

Le Fenstar a été conçu par l’équipe MIRA, qui inclut des étudiants des universités britanniques de Warwick et de la Royal Grammar School Guildford. Le ministère britannique de la défense a déjà salué l’innovation, soulignant qu’un engin capable de regarder par-dessus les murs ou dans des bâtiments serait un véritable atout pour les troupes en Afghanistan.

Le seul problème restant à résoudre actuellement est le bruit produit par l’engin. Parce que, vraiment, la première qualité d’un espion doit être sa discrétion. Gageons qu’ils trouveront vite une solution pour rendre la soucoupe volante plus silencieuse. Tant qu’à faire, ils feraient bien aussi de la repeindre dans une couleur moins voyante. [Telegraph UK via Geekologie]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Tant qu’à faire, ils feraient bien aussi de la repeindre dans une couleur voyante. » -> Ce ne serais pas plutôt dans une couleur NON voyante ?

    En tout cas, je vois mal comment un engin volant motorisé peut ne pas faire de bruit : la vitesse des pales peut difficilement être réduite pour annuler tout bruit de frottement…

  2. Oui, tout à fait, une couleur moins voyante que ce jaune canari particulièrement voyant. 😉
    Pour le bruit, peut-être que les auteurs d’équipe MIRA n’ont pas -encore- eu accès à toutes les technologies militaires permettant de réduire la signature acoustique des voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité