Visite guidée d’Android en vidéo

Google a sorti hier le SDK 0.9 beta 1 de l'Android,avec une pile de mises à jour d'API et un toilettage visuel qui le rapproche sérieusement d'un vrai système d'exploitation pour téléphones.

Plutôt que vous montrer des captures d’écran, nous avons fait tourner l’émulateur du SDK pour vous faire découvrir Android en vidéo:

[flv]http://cache.gizmodo.com/assets/video/androidtour.flv[/flv]

0:02: Le menu principal est stocké dans un tiroir qui s’ouvre depuis le bas de l’écran

0:08: Il est possible de feuilleter les multiples écrans d’accueil par des gestes tactiles, à la iPhone.

0:20: Les icônes peuvent être glissées depuis le menu principal pour assembler des pages de démarrage personnalisées.

0:38: L’écran d’appel, suivi du comportement du téléphone en communication. Les conversations peuvent continuer en tâche de fond, pendant que les fonctions qui ne requièrent pas de transfert de données peuvent fonctionner simultanément (cette limitation est liée au logiciel, car les réseaux 3G peuvent théoriquement s’accommoder de trafics voix et données simultanés).

0:53: Les appels en cours et autres notifications sont accessibles en déroulant la barre des tâches.

1:20: Le navigateur montre Gizmodo. Le rendu est plutôt bon, et la navigation assez intuitive avec les commandes tactiles. La fonction de zoom est encore perfectible, mais est déjà fonctionnelle. La fonction loupe de prévisualisation est très pratique pour les petits écrans ou les pages très chargées en texte.

2:45: L’appli Google Maps. Comme vous pouvez le voir, c’est l’une des applications les mieux finies, et elle semblera familière à quiconque a déjà utilisé Google Maps sur un ordinateur ou un appareil mobile.

3:30: Google Maps Street View.

4:00: La page d’accueil inclut des widgets (Google Search, une horloge et un cadre photo seulement pour l’instant) qui peuvent être déplacés sur les pages d’accueil.

4:23: L’appli de musique fonctionne à base d’icônes (un thème récurrent sur Android).

4:30: La composition d’un message est quelconque, mais rien ne permet actuellement de dire s’il y aura un clavier tactile pour l’instant.

5:12: La caméra ne fonctionne évidemment pas dans l’émulateur, mais il y a très peu d’options dans les menus.

5:50: Changement de papier peint. C’est l’un des aspects sur lesquels Android excelle esthétiquement.  les fonds d’écran défilent au gré du changement des pages d’accueil, mais moins rapidement que les icônes. Ceci crée une illusion convaincante de profondeur.

6:11: La page d’accueil peut également être modifiée via le menu système, ou vous pouvez choisir d’ajouter des applications, des widgets et des raccourcis, et aussi changer le fond d’écran.

Difficile de se faire une opinion sur Android dans ces conditions. En l’état actuel, il est assez impressionnant, mais il manque encore bon nombre de choses, au moins du point de vue du consommateur. Il y a un système fantastique pour gérer les appels en cours et les messages, mais aucune appli pour en tirer profit. L’e-mail et la messagerie instantanée exploiteraient à merveille cette configuration, mais ni l’une ni l’autre ne figurent dans cette version. Et sérieusement, où est le calendrier? L’organiseur? L’appli vidéo? Le support de Youtube?

Certes, ces éléments ne sont pas indispensables pour la communauté des développeurs, mais Google a déjà des services d’e-mail, de messagerie instantanée, de vidéo ou de calendrier, et il est donc le logique qu’on s’attende à les trouver par défaut sur Android. Il devrait au minimum proposer une suite de petites applications telles qu’on les trouve aujourd’hui sur n’importe quel téléphone. Charge ensuite à la communauté des développeurs open source de venir apporter leur pierre à l’édifice en proposant de nouvelles applications innovantes et des modifications du système d’exploitation.

Ces objections mises à part, les progrès sont significatifs et prometteurs. En termes de convivialité, Android est plus facile à utiliser et à personnaliser que virtuellement toutes les autres plateformes mobiles. Avec quelques applis de plus, Android pourrait bien se poser comme le choix alternatif à Windows Mobile, skinné ou pas. Si vous en avez envie, vous pouvez télécharger le SDK et jouer vous-même avec l’émulateur.

Juste un mot d’avertissement, cependant : expliquer à votre famille ou à votre entourage que vous testez une pré-version émulée d’un système d’exploitation à venir pour téléphones mobiles est à peu près aussi compliqué qu’il y paraît. [Google Android, Android sur Giz]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Salut, comment avez-vous fait pour afficher l’os ? J’ai téléchargé le sdk, et quand je lance l’émulateur, rien ne se apsse, j’ai raté une étape ?

    ++ 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité