Buenos Aires analyse sérieusement la qualité de son air

Le gouvernement de Buenos Aires vient d'investir 5 millions de dollars dans des tours de surveillance intelligentes. Elles doivent recueillir des informations sur la qualité de l'air de la ville et sur sa pollution sonore. Les 42 tours doivent analyser les teneurs en cobalt, ozone, dioxyde d'azote, méthane, monoxyde de carbone, benzène et l'humidité de l'air, comme sur Tatooine.

Lorsque le programme sera pleinement fonctionnel fin 2008, les officiels de la ville espèrent pouvoir dresser une carte complète de la qualité de l’air. Ils emploieront ces infos à mieux gérer les trajets des bus et, de manière générale, à améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens, pourtant en proie depuis des mois à un conflit paysan dévastateur et plus préoccupant. [Treehugger]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité