IDF08: Intel fait des progrès dans les transferts de courant sans fil

Le courant sans fil pour recharger nos gadgets est l'une des promesses technologiques que l'on attend depuis des années en vain. Certains sont au travail sur cette technologie mais son adoption à large échelle est loin d'être gagnée. Il y a donc encore de quoi rester sceptique devant cet article du NY Times annonçant les développements d'Intel dans ce domaine à l'IDF (Intel Developers Forum) de San Francisco (photo).

Le travail d’Intel est dérivé des progrès réalisés par le MIT dans le domaine des champs de résonance magnétique. L’équipe du MIT, dirigée par Marin Soljacic, n’est arrivée qu’à 50% d’efficacité à une distance de quelques centimètres, mais Intel aurait réussi à transférer 60 watts sur la même distance à une efficacité de 75%, ce qui est une grande avancée.

Intel extrapole aussi l’utilisation potentielle de cette technologie aux supercapicitors (des super-résistances condensateurs), en gros de grosses « batteries » électro-chimiques qui se rechargent presque instantanément comparé aux batteries Li-ion et qui stockent mille fois plus de courant que les résistances condensateurs standards.

Et Intel a fait sa petite démo à l’IDF cette semaine, réussissant à allumer une ampoule à quelques centimètres de distance. Ils ont assuré que le fait de se trouver au milieu du champ était inoffensif.
DSC_1321DSC_1319DSC_1298DSC_1299DSC_1320


[New York Times, Photos: John Herrman]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mon grand père qui habitait à proxilmié des émetteurs radio de grande puissance avait monté une bobine dans son grenier et s’éclairait gratos !!!
    Quoi de neuf sous le soleil ??

  2. Ce qu’il y a de neuf c’est que, sauf tout le respect à votre grand-père, certains pensent à nous le vendre le système au lieu de le garder pour leur grenier perso 😉

  3. Sans danger ?

    Dans 10 ans quand cette technologie sera répandue on découvrira que ça rend stérile ou que ça augmente les chance de cancer.

    C’est le même cas avec le wifi on on commence a ce poser des question et c’est deja le cas avec les onde GSM.

  4. Je crois qu’il faut aussi lire « Supercapacitor » à la place de « Supercapicitor » :)

    (Ce message peut être supprimé après correction ^^)

  5. J’ai un peu de mal avec l’expression « courant sans fil ».
    La définition fournie par notre cher Wikipédia est : « Un courant électrique est un déplacement d’ensemble de porteurs de charge électrique (généralement des électrons) au sein d’un matériau conducteur. »

    Or il s’agit là d’un phénomène d’induction de Lorentz : un champ magnétique qui provoque une force électromotrice sur une bobine placée dans le champ. Point de matériau conducteur. La technologie est la même que pour les alternateurs, ou les dynamos (qui sont des alternateurs). La nouveauté ici, c’est le rendement élevé du dispositif, rien de plus.

    J’aurais ainsi plutôt intitulé la news « Intel fait des progrès dans les transferts d’énergie sans fil ».

  6. Tu joue sur les mots pour pas grand chose tout de même…

    Et pour le coup, l’air ne peut-il être considéré comme matériau conducteur ?

  7. Non, car l’air n’a rien à voir dans le processus : dans le vide on aurait les mêmes résultats.

    Ce n’est pas l’air qui transfère une charge électrique (pas de déplacement d’électrons). L’énergie est véhiculée par un champ magnétique.

  8. @ben, si l’air etait conducteur, tout les circuit electronique cour-circuiterait =O

    mwai enfin bon, il perde 20%, donc ya quoi, 90W qui passe entre les deux, je pense pas que ça soit innofensif pour un etre humain, peut etre 5 minutes mais apres je pense pas

  9. ce truc la est énorme et je voudrai jamais d’un si beau diffuseur d’ondes chez moi.

    de plus la technologie existe déja en miniature, ça s’appelle eCoupled

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité