AT&T et Apple poursuivis pour avoir vendu trop d’iPhone 3G

William Gillis est un client mécontent d’Apple/AT&T. Non satisfait des performances de son iPhone 3G, il a porté plainte.

Là où ça devient intéressant, c’est que le motif de sa plainte n’est pas simplement que l’iPhone 3G n’est pas peu performant, mais que l’iPhone 3G est peu performant du fait qu’il a été volontairement survendu dans le cadre d’un complot ourdi par AT&T et Apple.

Dans sa plainte de 18 pages, William cite notamment les problèmes de puissance des tours 3G récemment révélés au public, où l’on apprend par un employé d’AT&T que les piètres performances dont bénéficient les utilisateurs sont notamment dues aux iPhone qui réclament trop de puissance aux relais de transmission d’AT&T pour pouvoir maintenir un signal 3G correct. Ayant connaissance de ces faits,  William Gillis estime que l’iPhone a clairement été vendu au-delà de la capacité réseau, créant des problèmes en cascade pour tous les utilisateurs de la 3G d’AT&T.

Sa plainte a vocation à prendre le statut de « class action » pour que chaque souscripteur californien d’AT&T puisse recevoir une compensation s’il a subi une piètre performance 3G. Et à la lumière de ces défaillances de la 3G, William souligne que le packaging d’Apple devrait comporter un avertissement destiné à en informer les utilisateurs. [AppleInsider]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité