Google et ses amis lancent des satellites pour les pays émergents

Aujourd’hui Google, avec HSBC et quelques autres investisseurs, a placé une commande pour 16 satellites Thalès Alénia en orbite basse afin d’initier le déploiement du haut débit massif en Afrique.

Et au-delà, ils espèrent connecter les 3 milliards de personnes de par le monde qui n’ont pas accès au Web actuellement. C’est un noble projet, qui prendra du temps.

Google et ses partenaires ont injecté 60 millions de dollars sur les 150 à 180 millions de dollars requis pour développer les réseaux O3b (O3b pour « other 3 billion », c’est-à-dire « les autres 3 milliards »). O3b est le nom de l’entreprise créée pour lancer les satellites et gérer cette initiative. Un lien satellite descendant est bien sûr uniquement la première étape dans l’établissement d’un véritable réseau haut débit, mais l’entreprise prévoit également de convertir des tours de téléphonie mobile en nœuds de réseaux hauts débits multi-usages, pour un coût global estimé à 750 millions de dollars.

Google espère ainsi pouvoir baisser de 95 % le prix du haut débit dans les endroits ou c’est encore une denrée rare. Lorsque les satellites seront lancés en 2010, il devrait y avoir 3 milliards de nouveaux Googleurs qui regarderont évidemment des pubs AdSense tout au long de leur navigation. [Financial Times via /.]