Leica sort un 50mm f/1:0.95 à 8000 euros qui voit dans le noir

Moins que f/1:1, c'est l'ouverture de ce hibou de l'optique, de la série des légendaires Noctilux de Leica, mieux que Canon et leur 50mm f/1:1.0L, qui capture deux fois de lumière qu'un objectif f/1:1.4 (les incréments d'ouverture sont logarithmiques). Le nouveau Noctilux, recordman du monde en la matière si l'on met de côté un 50mm f/1:0.95 que Canon a sorti en... 1961..., a été repéré dans le numéro 307 de Chasseur d'Images, page 12, et il sera dévoilé à Photokina dès la fin du mois. Il semblerait qu'il se monte sur les appareils Leica séries M, il sera donc parfait pour votre M8, ou tout autre modèle compatible M (les 3 possesseurs d'Epson RD-1s peuvent se réjouir) pour arriver à faire des clichés de ce genre:

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

A la lumière des bougies. Et ce cliché a été pris avec le f/1.0 Noctilux de génération précédente, vous pourrez donc obtenir le même résultat avec deux bougies en moins et vous amuser avec des profondeurs de champs nanométriques (ou effet bokeh). Et pour seulement 8000 euros.

Si vous êtes passionné de photos à la bougie, vous aimerez l’histoire de Stanley Kubrick qui a obligé l’équipe technique à lui sortir un objectif à f/1:0.7 pour filmer des scènes à la bougie sur le tournage de Barry Lyndon, en 1975! La version anglaise est passionnante, vous avez aussi une version française moins croustillante.

[Leica Rumors via Gadget Lab, Photo: lylevincent]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et le M8-2 alors??? ça c’est aussi de la rumeur !
    Bon… d’accord : pas de full-frame un CCD toujours à 10.3 MPIX et surtout une cosmétique revue et corrigée…

    Leica va bientôt nous jouer des buzz à la Apple… 😛
    si seulement ils pouvaient être aussi productifs que Cupertino et nous fournir rapidement un M9 (à un prix presque raisonnable – ie.: 5000€ max)…

  2. L’objectif ultra-lumineux utilisé par Kubrick sur le tournage de Barry Lyndon est un Carl Zeiss, un Compur 0.7/50mm, plus dans un deuxième temps, un adaptateur/bague allonge qui porte sa focale à 36mm, le transformant ainsi en grand-angle. Un essai avec une bague allonge plus longue qui aurait donné un 24 mm n’a pas été concluant (trop de distorsion).
    Le compur est un objectif à obturateur central. Celui là a été utilisé par la NASA. Néanmoins pour l’adapter à une utilisation cinématographique, il a été nécessaire de retirer son « obturateur central » et apporter quelques modifications d’ajustement.
    Plusieurs pages sur internet traitent de ce formidable outil et de son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité