Fuyez, les gars du LHC confondent Star Trek et Star Wars

NEW HAVEN, CONNECTICUT. (Agences) Le monde scientifique est en émoi après les déclarations de Michael Zeller—un professeur de physique de Yale ayant travaillé sur le Large Hadron Collider—, qui a attribué la tagline de Star Trek « Where no man has gone before » (« là où aucun homme n’est jamais allé ») à Star Wars, causant une grande perturbation dans la Force:

“Comment ils disaient, dans ‘Star Wars’? Nous allons là où aucun homme n’est jamais allé? Hé bien, c’est là que nous allons” a déclaré Zeller au Yale Daily News à propos de l’activation du LHC mercredi dernier. Le professeur Zeller a participé à la création du calorimètre électromagnétique à argon liquide utilisé dans Atlas, l’une des principales expériences menées au CERN dans le Large Hadron Collider.

« Non, ce n’est pas là que tu vas, mon pépère » a rétorqué depuis l’Enterprise un William Shatner visiblement énervé, « c’est à l’asile que tu vas aller! Où aucun homme n’est jamais allé?  Mais tu es tombé sur la tête? Tu as bu trop de brandy hier? Tu as oublié ta pilule rouge?  Je ne peux pas croire que tu es l’un des gars en charge de ce satané anneau ».

Carl Zweissweger— ingénieur de chez Lockheed Martin qui a travaillé sur le Mars Climate Orbiter—a déclaré qu’il avait maintenant de gros doutes sur les expériences menées au LHC.  « Ecoutez, » a-t-il déclaré, « on s’est peut-être trompés entre les unités de mesure impériales et le système métrique, mais au moins on sait qu’un Destroyer Impérial peut venir à bout de n’importe quel vaisseau de la Fédération. »

En effet, beaucoup d’autres experts se demandent comment l’un des contributeurs à l’expérience supposée trouver la particule de Dieu peut commettre une pareille erreur, et commencent à douter du bien-fondé de l’expérience et à s’inquiéter des conditions de sécurité dans lesquelles elle est menée. « OK, voilà ce que je peux dire, » a déclaré l’Agent 1229, le physicien amateur anonyme qui nous harcèle d’e-mails depuis des semaines: « vous n’avez pas voulu m’écouter, vous croyiez que j’étais dingo… et à vrai dire je commençais à le croire moi-même, mais maintenant… maintenant je vous laisse deviner: j’avais raison! Comment avez-vous pu faire confiance à un scientifique capable de confondre Star Trek et Star Wars? Vous êtes tous dingues! Tous autant que vous êtes! » a-t-il hurlé. Nous n’avons pas pu terminer l’interview avec l’Agent 1229 à cause des policiers qui emmenaient sa cage métallique dans le fourgon blindé pour le ramener dans un asile psychiatrique de haute sécurité.

Le CERN ne nous a pas rappelé en dépit de nombreux coup de fils, mais le professeur Mjölnevik—un physicien qui travaille sur l’expérience Alice— nous a déclaré sous couvert d’anonymat: « Quoi? La honte. Ok. Je retourne me coucher. » [Yale Daily News]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Maintenant on sait d’où viendra le trou noir: de la perturbation dans la Force 😀

    (remarque mon ex ne savait pas distinguer Star Wars de Star Trek, lui c’était les romans à l’eau de rose bavarois alors çà pourrait être pire) 😀

  2. Zeller, à voir sa tête sur la photo, je l’ai savaté dans half life, aprés des heures à le trouver trop con

    C’est quand même dingue les coincidences entre le jeu et le buzz du LHC…

  3. +1 année-lumière à la Gizmodo Team

    Que la force reste avec vous.

    On va tous finir dans des satellite-usines crasseux, de toute manière.

    Soyez fort et ne faiblissez pas! Il ne vous reste plus que deux mois de post géniaux à mettre ! Après tout cela n’aura plus d’importance, mouhahaha.

  4. « mais le professeur Mjölnevik—un physicien qui travaille sur l’expérience Alice— » , moi je veux bien travailler sur Alice (celle de la pub!), même ‘sous’ Alice…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité