La DARPA veut retourner au charbon

L’agence de recherche pour les projets avancés de la défense américaine, plus connue sous l’acronyme DARPA, ou encore des Gars Qui Gèrent La Zone 51 Et Qui Ont Signé Un Pacte Avec Les Aliens Pour Anéantir La Race Humaine en 2012, s’intéresse au charbon en guise de carburant pour les avions.

Seul problème: les technologies de transformation de charbon en carburant liquide sont trop coûteuses et polluent trop. Pour l’instant.

La DARPA vise à la construction d’une usine de 1,5 milliards de dollars qui pourra produire 100 000 barils de carburant par jour, en ne produisant aucune émission de CO2 et en consommant seulement 0,5 kg d’eau par kilogramme de charbon converti. Même si nous n’y connaissons rien en transformation de charbon en carburant, la quantité d’eau requise paraît particulièrement énorme.

Les militaires américains explorent actuellement de nombreuses pistes alternatives aux carburants dérivés du pétrole, cherchant à la fois des solutions écologiques et économiques pour répondre à leurs gargantuesques besoins. Il semble que les réserves de charbon américaine puissent subvenir à ces besoins. [Aviation Weekly]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 0.5Kg c’est pour une transformation normale qui rejette du CO2. pour la prod qui rejette pas de CO2 on mange moins d’eau (mais il dise pas combien), moi je trouve pas ça enorme (du moment qu’il utilise pas de l’eau potable)

    deux, je vois pas pourquoi on dit ecologique, il est dit que ce carburant rejette 80% de CO2 en plus que l’essence

  2. La transformation de charbon en pétrole n’est pas une invention récente.
    Les allemands pendant la seconde guerre mondiale n’avait accès à aucun puits de pétrole que ce soit ceux du Caucase, de Russie ou du moyen orient pour faire avancer leur chars, leurs avions et leurs camions.
    Et c’est la raison pourlaquelle il se sont appropriés dès le début de la guerre l’Alsace et la Lorraine ainsi que la Belgique en mettant la main sur leurs mines de charbon (alors bien remplies) et ainsi pu mener tranquillement leur « guerre de mouvement ».
    Les pays qui possèdent encore aujourd’hui d’importantes réserves de charbon et seraient donc en mesure de gagner la guerre de l’énergie sont donc les USA, le Canada, l’Inde, la Chine, la Russie et l’Australie.
    L’Europe n’ayant jamais eu de pétrole et des mines de charbon à sec est donc dans une très très mauvaise passe.

  3. Que cette transformation soit coûteuse aujourd’hui n’a aucune espèce d’importance avec un baril à 400$.
    Dans 10 ans ? 5 ans ? 3 ?

    Le mur se rapproche …..

  4. Jef83
    Revois tes bouquins d’histoire la roumanie avait a l’époque des gisement pétrolier qui suffisaient largement à la Wermacht…(la roumanie était à l’époque le 3°producteur mondial de pétrole!)
    C’est pour cela que les bombardiers angalis et américain firent de nombreux raid sur Ploieşti a partir de l’Italie….
    Le gazogène n’était utlisé que pour les véhicules non combattant et pour les quelques civils y ayant droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité