Pourquoi Android n’est pas adapté pour les professionnels

La première faiblesse de la stratégie de Google pour son Android, c’est le manque de définition claire de l’utilisateur cible. Ainsi que nous l’avons expliqué, le consommateur particulier ne sera pas forcément enthousiasmé par le caractère open source du téléphone, mais risque en revanche être rebuté par une finition perfectible de l’interface utilisateur et un design banal pour le premier téléphone.

Les utilisateurs professionnels ne seront pas davantage séduits par le téléphone de Google: dans sa définition actuelle, il ne menace ni le BlackBerry, ni même Windows Mobile, et ferait presque passer les restrictions liées à la plateforme de l’iPhone comme un argument pour l’acheter.

Commençons par une évidence: pas de serveur Exchange signifie pas d’e-mail professionnel en push. Sur ce point, pas de surprise, car les rumeurs indiquaient que le G1 serait lancé sans disposer de cette fonctionnalité. En revanche, nous avons été surpris par l’air penaud des gars de Google lorsque les journalistes ont insisté sur le sujet. Tout ce qu’ils ont trouvé à répondre tient dans cette phrase: « nous comptons sur les développeurs tiers pour résoudre ceci ».

Alors oui, il est vrai que les développeurs tiers sont capables de proposer de très belles solutions de gestion d’e-mails en mobilité, comme par exemple Good (qui appartient maintenant à Motorola). Mais le fait que l’équipe d’Android ne fasse pas de l’intégration de l’e-mail en push une priorité indique que les applications pour entreprises ne sont pas nécessairement leur première préoccupation.

Passons maintenant à l’absence de synchronisation de bureau. Les particuliers s’accommodent sans mal d’e-mails et de calendriers gérés uniquement dans le nuage d’Internet « gratuitement ». En revanche les hordes portant costume et cravate rejetteront l’appareil s’il ne permet pas de se connecter à un serveur Exchange ou d’utiliser ActiveSync et Outlook.

Comme si cela ne suffisait pas à rendre les acheteurs informatiques frileux, les risques de sécurité autour d’Android sont loin d’être négligeables. Du fait de la nature ouverte du système d’exploitation, les développeurs ont accès à des fonctionnalités centrales auxquels il ne pourraient jamais accéder sur des plates-formes comme le BlackBerry, l’OS X de l’iPhone ou encore Windows Mobile.

C’est vrai, comme sur Windows Vista, le système est conçu pour vous demander l’autorisation d’accorder des permissions à chaque fois qu’une application le désire, comme vous pouvez le voir ci-dessus. Mais il est également facile de dire oui à des choses que vous ne comprenez pas nécessairement ou dont vous n’appréhendez pas la réelle portée (les administrateurs réseaux sont confrontés à ce genre de comportement tous les jours): est-il dangereux d’accorder la permission à une appli que je ne connais pas et qui me propose de « modifier la vitesse d’animation globale »? Honnêtement, je ne sais pas.

Pire encore, des applications avec ce genre de niveaux d’accès peuvent facilement corrompre le reste de votre système, de la même manière que les petits logiciels mal développés peuvent saboter un PC tout neuf. Une appli génératrice de conflits n’a pas besoin d’être infectée par un virus pour causer un désastre système si elle est suffisamment mal programmée.

Les professionnels de l’informatique ont également besoin de certaines fonctionnalités de sécurité, comme par exemple la possibilité d’effacer à distance un téléphone perdu ou volé, ou encore celle d’établir un réseau privé virtuel. Faire confiance à des applications tierces n’est pas un problème sur le papier, mais chercher, tester et déployer et des solutions construites autour d’applications hétéroclites peut rapidement devenir plus compliqué que le problème qu’elles sont censées résoudre.

Le problème lorsqu’on laisse à des développeurs tiers la conception de fonctionnalités centrales, c’est aussi au risque d’être blâmé si les développements tiers ne sont pas à la hauteur. C’est ce qui s’était passé avec Microsoft et les DRM PlaysForSure: l’entreprise avait refusé d’endosser les responsabilités consécutives aux échecs de développement subis par les utilisateurs finaux sur cette base.

Cette approche peut fonctionner avec des nerds aventureux désireux de mettre les mains dans le cambouis et qui détestent les outils fermés et prêts à l’emploi, mais pas si l’on vise les masses d’utilisateurs lambda que le sujet n’intéresse absolument pas. Et cela fonctionnera encore moins avec les acheteurs les plus pointilleux de tous: les reponsables informatiques.

Désolé, Google, mais si même Apple qui ne vise pas particulièrement les entreprises peut implémenter Exchange, les VPN et autres fonctionnalités chères aux entreprises, vous n’avez aucune excuse.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca reste un bon départ pour Android si on le compare à l’iPhone à ça sortie.

    Android vs iPhone c’est un peu comme comparer le moteur à explosion avec la machine à vapeur en 1850. C’est pas encore maitrisé mais aujourd’hui qui envisage d’utiliser une machine à vapeur ? :)

  2. He les gars calmez vous un peu, arrêtez de tuer android avant même que l’os ne soit pas encore sortie, certes il y a des défauts mais vous n’êtes pas obligé de faire 2 postes énormes sur les défauts.

  3. Les inepties qu’il ne faut pas lire : (…) les risques de sécurité autour d’Android sont loin d’être négligeables. Du fait de la nature ouverte du système d’exploitation (…) »

    Oui bien sûr, il est bien connu que les systèmes fermés tels que ceux dévellopés par Microsoft sont bien moins vulnérables aux virus, spywares et autres malawares que les systèmes ouverts tels que les FreeBSD ou GNU/Linux.

    Oh, le gros FUD que nous fait Gizmodo.

  4. Ben vu que le premier post a été interprété comme une aude à l’iPhone, celui-ci permet de rectifier le tir.

    Sinon, j’aimerai comprendre la comparaison entre iPhone V1 et G1… je ne vois pas le parallèle sur un lancement raté.
    Néanmoins, il semble qu’il ait été immédiatement considéré comme la référence en terme d’expérience utilisateur… Au point que la V2 soit perçue comme une simple (mais très attendue) évolution : les fondamentaux n’ont pas tant changés et ça ne fait que décupler l’entousiasme des personnes non allergiques à la pomme.

  5. shamanphenix > « système ouvert » ne signifie pas dans ce contexte « logiciel libre », mais bien le fait que l’absence de restrictions dans les accès aux ressources systèmes pose des questions de sécurité.

  6. C’est absurde de toujours associer Exchange et Outlook avec le monde des utilisateurs professionnel quand on sait que la majorité des systèmes mail entreprise aujourd’hui (en terme de part de marché, basé sur l’infrastructure « serveur ») tournent Lotus Notes/Domino.

    Si en effet on veut compter la part de marché en terme de client mail installé, la palme revient à Outlook vu qu’Outlook vient en standard avec Windows. Mais Outlook installé ne veut pas dire Outlook utilisé !

  7. @PCguy encore un commentaire anti iphone d’abruti sans fondement!

    Je vois pas ce qu’android propose de plus par rapport à l’iphone… et je trouve android par encore fini et manque de cohérence dans son interface.

    La cohérence c’est ce qui apporte la facilité d’utilisation, la définition d’une logique commune au fonctionnement des logiciels ou appareils ou comment faire simple sans se compliquer… l’iphone n’a pas ces défauts, il en avait d’autres qui sont désormais réglés.

    Par contre par rapport à Windows Mobile je vois bien ce que ces deux plateformes ont de plus… WM7 est déjà has been un peu comme vista quoi…

  8. @ CcbMsq l’iphone V1 et surtout les premières version de l’OS posait des problèmes de gestion des applis (bcp de plantage quand on avit trop d’applis) et une lenteur à la sauvegarde…

    ces problèmes sont aujourd’hui réglés, mais le lancement a été entaché par ça enfin si on veut avec 100 000 iphone V1 vendus en France et 120 000 V2 ça va plutôt bien… en outre la 2.1 de l’iphone tient bien la route je dois avoir 70 applis dessus dont des trucs à 70mo et ça tourne relativement bien…

    Pour ce qui est d’android l’os est jeune mais tout comme l’iphone il va mettre une claque à WM7 ou à symbian… je pense que nokia va abandonner ce dernier sans doute rapidement… du moins si ils veulent tenir face à l’iphone…

    Wait and see

  9. @ shamanphenix salut à toi grand expert de la sécurité ! 😀
    à mon humble avis… si si… ça m’arrive !

    Avoir un système ouvert qui donne accès à ses entrailles à tous les abrutis c’est risqué… il faut voir ce que l’on peut déjà foutre en l’air sur Vista qui est supposé être super protégé pour comprendre le malsaise…

    c’est un peu comme laisser traîner son porte-monnaie, sa CB, ses clefs de bagnole, d’appart et l’adresse de sa bombe de copine avec sa photo sur une table en terrasse à marseille en été… le tout sans surveillance…

    Bah y’a un petit peu de risque… non ?

  10. j’attends de voir la réponse de nokia avec symbian, puis je me décide a acheter :-)
    de toutes façon la concurrence n’apporte que du bon (et des fan boy :p)

  11. Pour une fois que l’on a un vrai environnement de dev, un vrai target matériel, et une vrai communauté de développeur.. vous trouvez le moyen de critiquer en disant que c’est trop ouvert ?

    Je crois rêver !

    Gizmodo, aurait il attraper le syndrome Engadget ? qui consiste à poster 15 articles sur le même sujet, quitte a raconter un tas de bétise en espèrant toucher le plus de monde, et donc engranger le plus de fric ?
    C’est navak…

    Le support Exchange ca viendra .. le jour ou les gens de M$ se décideront à fournir une API qui fonctionne … Le shop aura forcément un système de signature numérique afin d’éviter les spywares ou autre .. mais pour l’instant, laisser les dév bosser !

    PS: Et wordpress, vous faites comment pour vérifier l’intégrité de ces plugins ? … franchement

  12. Eh non Mr Jack c’est pas risqué.

    Je suis sous Linux depuis des années sans Antivirus et aucun problème. Pourtant le code est à disposition de « tous ces tordus ».

    Fermer le code, c’est laisser ton portefeuille dans ta bagnole fermée sans surveillance en espérant que personne va le voir, forcer la voiture et le piquer.

    Ouvrir le code, c’est le mettre sur la place publique, mais avec beaucoup de monde qui surveille autour. Y’a bien quelqu’un qui va essayer de le piquer (exploiter une faille de sécurité), mais ça va se voir tout de suite et toute la communauté va réagir. C’est ce qu’il se passe dès qu’une faille est découverte dans le monde du libre : le correctif est disponible dans l’heure. Avec Vista faut attendre que Microsoft se décide à sortir une mise à jour (ça peut prendre des mois.)

  13. JoJO > Tu crois vraiment que les possesseurs d’iPhone ont besoin de se rassurer de quoi que ce soit ? Mouarrfff… Ils ont 2 ans d’avance sur le reste du marché en terme d’expérience utilisateur des fonctions avancées d’un mobile web et multimédia. Ils ont le mobile modèle de tout les autres futurs terminaux. Ils ont un produit qui a apporté une innovation dans l’usage d’un appareil mobile.

    En revanche les anti-iPhone ont besoin de le penser… eux pour se rassurer bien sur… en attendant que WM, Androïd, OpenMoko et j’en passe arrive à apporter dans quelques mois/années aux autres mobile ce qu’OS X Mobile apporte à l’iPhone depuis déjà plus d’un an 😉

  14. « en attendant que WM, Androïd, OpenMoko et j’en passe arrive à apporter dans quelques mois/années aux autres mobile ce qu’OS X Mobile apporte à l’iPhone depuis déjà plus d’un an 😉 »

    C’est à dire ?
    Le fait de devoir hacker un truc qui coûte un demi salaire afin de pouvoir installer un bête terminal ou y accéder en ssh ?
    Ca, c’est du progrès.

  15. Tu gagne aux alentours de 300-400 euros par mois toi ??!!
    Et puis les terminaux et clients SSH, il y en a plusieurs sur l’App Store pour moins de 5 euros !

    PS : si tu parlais de serveur SSH, euh… je rappelle que l’iPhone est orienté grand public et pro, pas geek. L’utilisation de ce produit passe par des applications de plus haut niveau, c’est pas fait pour faire office d’ordinateur, ça ça existe déjà, l’iPhone c’est autre chose.

  16. « Tu gagne aux alentours de 300-400 euros par mois toi ??!! »

    Ce genre de choses, tu vois, ça s’appelle une image. C’est pour bien mettre en valeur le prix démesuré du bouzin.

    « Et puis les terminaux et clients SSH, il y en a plusieurs sur l’App Store pour moins de 5 euros ! »

    Moins de 5 euros ?
    Il faut encore payer « moins de 5 euros » en plus encore en plus et encore en plus pour avoir la base d’un système *nix ?
    Et tu trouves ça normal en plus ? Bêêêêêêê…

    « PS : si tu parlais de serveur SSH, euh… je rappelle que l’iPhone est orienté grand public et pro, pas geek. L’utilisation de ce produit passe par des applications de plus haut niveau, c’est pas fait pour faire office d’ordinateur, ça ça existe déjà, l’iPhone c’est autre chose. »

    Ce que je déplore c’est qu’avec un coût pareil, tu te retrouves avec un truc archi fermé, qu’il faut hacker afin d’en faire ce que tu veux.
    Un peu comme si tu louais l’appareil à Apple, quoi. Je ne comprends pas que des gens puissent supporter cette infantilisation.

  17. Et pour revenir sur « l’innovation technologique » des bidules Mac : je suis obligé d’utiliser un bookmarklet pour avoir une fonction aussi basique que le Copier/coller sur mon iPod Touch !
    C’est surréel…

  18. « Ce genre de choses, tu vois, ça s’appelle une image. C’est pour bien mettre en valeur le prix démesuré du bouzin. »

    Non, ça s’appelle de la désinformation et du FUD.
    C’est un terminal mobile multimédia, et il est à 150 euros pour la version 8 Go, et à 200 euros pour la version 16 Go.

    Ce nouveau téléphone HTC sous OS libre Google est à 180 euros pour 1 Go extensible à 8 Go…

    « faut encore payer « moins de 5 euros » en plus encore en plus et encore en plus pour avoir la base d’un système *nix »

    C’est un terminal mobile multimédia, pas un ordinateur personnel. Tu confonds deux concepts radicalement différents.

    « Je ne comprends pas que des gens puissent supporter cette infantilisation. [… …] sur mon iPod Touch ! »

    Moi je ne comprend pas comment tu peux utiliser un produit que tu semble détester et dont tu semble ne pas comprendre que tu ne fais pas partie de la cible de marché visé.

  19. @shamanphenix

    En outre il existe en version light et gratuite des terminaux SSH, Telent, D-RDP, VNC et TN pour iphone ça prouve que tu connais bien le sujet…

    je trouve que l’approche est bonne des applis « light » gratuites et un peu limitée pour tester puis des applis à un prix raisonnable si l’on veut évoluer… sinon les développeurs ils bouffent avec quoi!

    et ç’est quoi ce débat de naze pour le gratuit! il faudrait que tout soit gratuit pour ta pomme ! et bien ça tombe bien j’ai eu ton patron, il t’annoncera demain que comme il peut plus vendre ses produits, il te demande de bosser aussi gratuitement….

    tiens pour prendre un terme du 93… « té 1 gro boufon toi! »

  20. Ha, bon troll,

    bonjour à l’auteur d’ailleurs.

    Donc cet article raconte que le gphone n’est pas prêt pour l’entreprise, c’est marrant, j’avais lu un article baucoup plus sérieux sur le fait que les entreprises n’avait pas adopté l’iphone pour la difficulté de déployé des applications maison dessus (tu vois le mec en cravatte dire : ok on va rooté le téléphone, faire sauté toute garantie et puis installé nos trucs). Enfin bref ca n’a pas marché.

    Tu parle baucoup d’exchange parce que tu aime visiblement, soit … ce n’est pas le cas de tout le monde 😉

    Tu nous parle aussi d’un premier téléphone, qui, voila, n’est pas forcément a ton gout… Si tu as un peu de patience tu aura le choix de ton téléphone, chez plusieurs constructeur.

    En fait plus je lisait ton article, plus je me disais que tu n’avait pas tout saisi sur la stratégie de google (dont tu parle).

    La stratégie de google n’est pas de te livré une technologie prête à l’emploi (même si, raisonnablement, elle l’est). La stratégie de google est de créer une synergie entre un certain nombre d’application, dont le moteur de recherche, les documents googles, le calendrier, l’agenda, google maps, google street …). Le truc qui est génial c’est que lorsque tu allume ton pc tu retrouve toutes tes données. C’est synchro « built in ».

    Un collegue a le gphone, il m’a dit : ce qui est génial, c’est que tu peux paramétré ton téléphone selon l’envirronnement ou tu est : chez toi ou au boulot tu utilise le wifi, ailleurs la connection du téléphone, et géré en fonction de la batterie ta conso éléctrique.

    Avoue qu’un produit tiers ne t’offrira jamais cela sur un iphone. Tu pense que c’est un avantage pour la sécurité… soit…

    Tu préferait un windows mobile ?

    Bon, même avant la sortie du gphone on parlait de mouchard sur téléphone, espion etc etc (bref, malware). Je ne crois pas que le gphone ai inventé le trou de sécurité.

    En fait si tu veux être en sécurité prend les applications sur le store android, dont le code et vérifié avant publication du « widget ».

    C’est peut être une façon raisonnable de voir la chose non ? Si tu n’est pas mécano, et que tu as un problème avec ta voiture, tu demande a un mécano de te résoudre ton problème. La c’est vraiment pareil : si tu n’est pas geek, tu prend des applis certifié, et tu est sur. Mais ne compte pas trop sur l’utilisateur lambda pour refusé l’application lorsque elle est mauvaise. La preuve : les hoax ont bien tournée, j’en ai reçu des centaines, renvoyé aucun.

    Enfin juste pose toi quelque question …

    En toute amitié, un autre trolleur :)

  21. Je sais que faire un commentaire avec 2 ans de retard c’est assez risible, mais je ne peux pas m’en empêcher.
    Lire cet article 2 ans après alors que Apple se repose sur ces lauriers et ne propose plus de rien qui ne soit déjà chez les concurrents depuis longtemps, j’aime assez.

    Désormais, j’imagine assez « les mecs en cravate » mentionnés dans l’article se ruiner le dos, les poignets et la nuque sur un iPad aussi cher que peu ergonomique.
    Bon, le mec en cravate que je suis, (Messagerie Lotus Notes, PC linux, téléphone HTC Desire) rentre chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité