Des scientifiques ont mis au point un tricorder fonctionnel

Depuis que nous avons appris que n’importe quel téléphone pourra bientôt détecter les armes nucléaires, plus rien ne nous étonne.

Nous avons donc à peine levé un sourcil lorsque nous avons appris que des scientifiques de l’Université de Californie ont créé ce qui est, pour appeler un chat un chat, un Tricorder (insérez un arggghhh ici).

Ils lui ont donné un nom beaucoup plus modeste, celui de « Détecteur Universel », mais le principe reste le même: vous serez en mesure de savoir de quoi est composé un objet en pointant l’appareil dans sa direction.

L’appareil utilise les nanotechnologies -il ne pouvait en être autrement- pour déchiffrer le type de contaminants présents sur n’importe quelle surface scannée. L’appareil, utilisé conjointement avec une fine couche de métal percée de nano-trous posée sur la surface à analyser, bombarde la zone de lumière laser et analyse les fréquences des réponses lumineuses pour déterminer les matériaux présents.

Mieux encore, l’équipe dirigée par Kevin Tetz et les membres de l’Ultrafast and Nanoscale Optics Group de l’université de Californie affirment que les appareils seront petits et portables. Ils consommeront peu de courant (vivent les Tricorders verts!), et reconnaîtront une large gamme de substances allant des explosifs aux bactéries.

Ce qui manque encore à l’appareil aujourd’hui est la capacité à traduire en langage profane à quoi correspond la signature visuelle des éléments analysés. Mais globalement, votre équipement de Star Trek commence à prendre tournure. [New Scientist via Slashdot]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité