Les militaires russes ont sorti leurs baudruches

Le récent conflit russo-géorgien a conduit l’armée russe a déployer une partie de ses moyens militaires modernes, mais aussi à recourir à de bonnes vieilles ruses tactiques militaires que n’aurait pas renié Sun Tsu.

Le fabricant russe de ballons Rusbal a augmenté ses cadences de production au maximum pour produire des imitations gonflables d’armes et de véhicules militaires destinées à tromper les satellites d’observation et les avions espions sur la réalité et le déploiement exact de la force militaire russe.

La Russie est loin d’être la première à employer cette tactique dans un conflit: on se souviendra notamment de l’importante opération d’intoxication « Fortitude Sud » lors de la Seconde Guerre Mondiale: cette opération avait consisté a déployer dans le Kent des baudruches imitant des armements pour faire croire à l’Allemagne que les Alliés préparaient un débarquement dans le Pas-de-Calais plutôt qu’en Normandie.

Plus récemment, l’Irak avait eu recours à ce subterfuge pour tromper les pilotes qui bombardaient les installations au sol lors de la Guerre du Golfe. [Wired: Danger Room et English Russia]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. N’oublions pas que contrairement à ce qui avait été dit sur l’état des forces Serbes durant le conflits au Kosovo ont été faux!
    Les Serbes ont eu la même idée et cela à réussi car les pertes estimées au niveau de leurs forces sont bien inférieurs à ce qui nous avaient été donné par l’OTAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité