Test du Bladestar de WowWee : 1ère partie

Comme convenu la semaine dernière, voici la première partie du test du Bladestar de WowWee. Comme il s’agit d’un Giztest, vous pouvez encore poser vos questions en commentaire, j’y répondrai au moment du verdict. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le Bladestar, c’est un appareil télécommandé en infrarouge conçu pour voler en intérieur. WowWee n’en est pas à son premier coup d’essai (sa gamme Flytech s’enrichit sans cesse). La nouveauté du Bladestar : il est censé disposer de capteurs en haut et sur les côtés qui lui permettent d’éviter le plafond et les murs quand il est en mode : pilote automatique.

La première partie du test est après le saut…

  • Déballage


Qu’est ce que nous avons dans la boîte ? Un bladestar, une télécommande, 2 pales et 2 hélices de rechange, 1 accessoire de combat qui se fiche sur la télécommande et 1 manuel d’utilisation.

  • Préliminaire

Bon sang, je ne l’imaginais pas si gros ! Il fait 30cm de diamètre. Je regarde mon salon de 30m², ça devrait faire l’affaire, mais j’espère en mon moi intérieur qu’il est plus facile à contrôler qu’un hélicoptère PicooZ parce qu’avec cet envergure, je vais m’en prendre des murs, des chaises, des canapés et tout ce qui peut traîner dans une pièce. Sinon, je trouve qu’il a l’air solide (on va pouvoir vérifier ça rapidement à l’usage), la télécommande est bien faite, l’engin lui-même ressemble à ce que je connais (une sorte de polystyrène hyper résistant). Et je remarque que les pales peuvent se replier vers le haut : ingénieux.

  • Les capteurs


Il intègre deux capteurs infrarouges. Un sur le dessus, un sur le côté. C’est eux qui détectent le plafond ou les murs.

  • Mise en marche


Je suis comme un gamin devant un cadeau de Noël et je n’ai qu’une envie, c’est de l’allumer. Et zut, flûte, il n’y a pas de piles dans la télécommande. Je cours en chercher dans les télécommandes de mes PicooZ et je commence à recharger la bête. Pour ça, il suffit d’ouvrir un compartiment au bout de la télécommande, de sortir le câble qui se trouve à l’intérieur et de le brancher sur le Bladestar. On peut alors suivre l’évolution en fixant le témoin de charge sur la télécommande. J’ai l’impression d’être un chat devant une machine à laver. Quand c’est fini, la LED qui se trouve en haut se met à clignoter. Je sors de mon hypnose, on va maintenant pouvoir jouer travailler sérieusement pour Gizmodo.

  • Décollage

J’allume la télécommande. Je mets le Bladestar sur On, une diode rouge clignote. Mon cœur palpite. Je lance les gaz (à gauche sur la télécommande). Le Bladestar s’envole. C’est incroyable, on dirait une soucoupe volante, surtout avec sa diode rouge qui clignote. Il est hyper stable. C’est dingue. Il flotte dans les airs confortablement. J’arrive à le maintenir devant mes yeux sans qu’il bouge, je peux tourner autour de lui et l’observer sans toucher la télécommande.

Mais ce test m’a réservé quelques mauvaises surprises, je vous en parlerai dans la prochaine partie en même temps que le mode pilote automatique et manuel, de sa résistance aux chocs. Puis je vous donnerai mon verdict et je publierai une vidéo du Bladestar en action.

Si vous avez d’autres questions, faites-vous plaisir en commentaire.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour l’avoir testé personnellement, et pour ce qui concerne le modèle que je possède, je trouve qu’il souffre :

    1 – d’un manque de maniabilité. Les commandes de direction (avant, arrière, gauche, droite) ont peu d’effet. En bref, il se déplace avec une grande lenteur et une approximation certaine dans les directions qu’on lui indique au travers de la télécommande.

    2 – d’un fonction auto-contrôle très approximative. En effet, la fonction auto-contrôle apparaît à l’usage peu efficace : le bladestar ayant tendance à se heurter contre les obstacles que cette fonction est sensée lui faire éviter.

    Voilà, ces dysfonctionnement ne sont peut-être liés qu’à mon exemplaire. Néanmoins, j’ai ressenti une certaine frustration à le contrôler par rapport à d’autre micro-hélicoptères d’intérieur beaucoup plus dirigeables.

    Avez-vous rencontré les mêmes problèmes ?

    Sinon, son design est vraiment top.

  2. Est ce qu’on peut le laisser sur place sans qu’il aille a gauche,a droite,en haut,en bas…?
    Par exemple est ce qu’on peut quitter la piece sans le retrouver par terre quand on revient?
    Combien de temps dure le vol?
    Enfin si vous repondez a mes questions je vous dit merci.
    a+
    Nico-Federer.

  3. @Nico :
    Est ce qu’on peut le laisser sur place sans qu’il aille a gauche,a droite,en haut,en bas…?
    Oui à peu près.

    est ce qu’on peut quitter la piece sans le retrouver par terre quand on revient?
    Non, il faut que la télécommande vise l’appareil.

    Combien de temps dure le vol?
    3 minutes au mieux.

    De rien

  4. bonjour,

    un de mes fils à la fameuse petite bête (il en rêvait le père Noël à voulu lui faire plaisir) mais voilà impossible de le mettre en automatique donc ma question … y a t’il une manip particulière à faire pour cela ?? je ne trouve pas les explications très explicites dans le manuel

    merci

    bonne fin d’année 2008

  5. Bonjour,
    je doute que ce model soit dirigeable… avez-vous vu les pales s’incliner ou avoir un quelconque mouvement lors de l’actionnement gauche ou droite a l’arret ou en vole?Et comment aurait-il réussi a incorporer des servos ou actuacteur et un gyroscope(pour le pilote automatique) dans un si petit « fuselage » et a un prix aussi bas!!
    Aussi la telecommande infrarouge n’a qu’une diode d’emission sur le dessus alors que celle des picco z et autre en ont 3(moteur + gauche et droite).Peut etre parce que l’on peut juste controler la monté et la descente sur le bladestar…?
    Pour etre sur que ce model soit controlable,il faudrait demonter la telecommande et regarder si les fils de directions sont bien connectés puis demonter un bladestar pour regarder son fonctionnement…pour celui qui veut sacrifier le sien^^
    En bref c’est de la publicité tres mensongère de dire qu’il est contrôlable.
    desolé pour ce qui esperait ou qui l’ont acheté.

  6. Moi perso je le ramène mardi pour être remplacer par un micro hélicoptère bi-pale.

    Le capteur du dessus et le capteur de plafond (marche pas sur le mien, dépend de la luminosité) le capteur sur le coté fait guise de réception et peut être détection d’obstacle.
    Pour viré a gauche ou a droite une des deux petite hélice tourne moin vite (saccade) mais le mien est pas au point,
    Bref le principe et genial, mais je le ramene car il n’est pas directionnel ou tréééééééés peu.

  7. Je souhaitai juste rajouté:

    N’hésitez pas à ramener tout produit ne correspondant pas au descriptif du produit. Moi perso la moitié de ce que j’achète je le ramène dans la semaine pour non conformité du descriptif. On est pas des vaches a lait, ce n’est pas vraiment la faute du vendeur, bien qu’il est responsable du produit qu’il vend et de l’essayer avant de le mettre en rayon.

  8. bonjour, mon petit fère à récemment fait l’acquisition de cet engin « particulier » mais un problème se pose, l’engin ne répond pas à la télécommande. La télécommande est bien allumée et fonctionne (enfin, elle fait de la lumière), et le bladestar également (la diode rouge clignote) mais lorsque l’on met des gaz, rien ne se passe…Quelqu’un aurait-il une idée d’ou vient le problème? Ou devons-nous ramener l’appareil là où nous l’avons acheté.
    Merci de vos réponses,

    Bigjack22wc

  9. comment faire si interrupteur On – Off n’est plus sur l’appareil volant, il à disparu! Peut on le  »strapper » pour le faire voler tout de même.
    Il est chargé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité