DJ-Pi fait danser les foules

On dirait bien que les délires de geeks peuvent aussi intéresser les non-geeks. Prenez par exemple la réalisation de Paul Soclum: ce gars a relié un ordinateur portable à un vieil ampli, et a donné pour instructions à l’ordinateur de calculer continuellement les chiffres de la constante magique π (vous savez, Pi, la suite infinie de chiffres après la virgule) et de transformer ces chiffres en note de synthé pour produire de la house music étonnamment dansante.

Vous commencez peut-être à vous faire vieux, mais rappelez-vous le temps où vous sortiez en boîte et dansiez à n’en plus finir sur des rythmes trépidants dans une atmosphère enfumée traversée d’effets lumineux stroboscopiques, au milieu de colosses à la recherche de Sarah Connor. C’est à peu près le genre de musique que produit le bricolage de Paul. Et voici comment il nous décrit son montage musical geekologiquement correct:

« Le logiciel calcule progressivement les séquences de chiffres de π, commençant à 3,14 et progressant vers l’infinité des décimales. Au fur et à mesure que les chiffres sont calculés, le logiciel passe les résultats dans un algorithme de génération de musique contenant des critères structurels pour la house music. Le résultat est une house music infiniment longue et statique qui ne se répète jamais. »

Vous avez bien entendu? Infiniment longue. Ceci pourrait vous tuer, ou du moins vous empêcher de rentrer chez vous pendant plusieurs jours! Si vous voulez écouter le rendu musical par vous-même et en lire davantage (en anglais) à propos de Paul, allez faire un tour sur le site de NoiseAddicts, qui vous propose aussi de télécharger des versions longues et courtes en MP3, et d’en savoir plus sur les aspects techniques de la création de Paul. [NoiseAddicts]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité