Première prise en main du BlackBerry Storm

La toute première fois que vous toucherez le BlackBerry Storm —le tout premier téléphone tactile sans clavier de RIM, qui vient juste d’être annoncé pour Verizon Wireless—vous serez vraiment surpris.

Peu importe le nombre de fois ou vos doigts ont dansé sur des téléphones tactiles avant, la sensation lorsqu’on appuie sur l’écran est unique: vous ressentez un clic.

Oui, l’écran est un bouton géant, sur lequel vous devez appuyer pour chaque action, y compris chaque lettre que vous tapez. Ce mode opératoire fait voler en éclats le paradigme de l’écran tactile. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, cela fonctionne très bien.

Cette fonction que RIM désigne par ClickThrough est réellement la fonction qui caractérise le Storm. Mais le téléphone ne saurait se résumer à ça. Le sobriquet de « tueur d’iPhone » est employé à tout-va par les bloggueurs et les journalistes (nous y compris) pour décrire tout téléphone tactile un peu doué, mais celui-ci cherche plus à innover qu’à imiter, et l’on ne peut que s’en réjouir.

Le Storm dispose d’une interface utilisateur multitouch innovante, et fonctionne aussi bien sur les réseaux GSM HSPA 3G européens que sur le réseau EV-DO 3G de Verizon aux États-Unis: c’est donc bien un smartphone global. Et même s’il ne sera jamais un « tueur d’iPhone » car ce n’est pas sa vocation, il soutiendra aisément la comparaison avec n’importe quel téléphone de marque aujourd’hui sur le marché.

Revenons à ClickThrough, puisque c’est l’aspect central de l’utilisation du Storm. Le PDG de RIM Mike Lazaridis, dont on se souvient qu’il avait déclaré qu’il ne pouvait pas taper sur un écran, nous a expliqué que ce système était en développement depuis des années, car ils cherchaient à évoluer au-delà du trackball tout en offrant une distinction que ne permet pas un écran tactile: séparer la navigation de la confirmation.

Vous devez donc pousser l’écran comme un bouton chaque fois que vous faites quelque chose. Saisir du texte nécessite un petit temps d’adaptation, surtout si vous êtes déjà habitué aux écrans tactiles et avez développé le réflexe de retirer votre doigt de l’écran entre chaque lettre. Son utilisation nécessite donc un véritable ré-apprentissage, mais la sensation est unique et plutôt agréable, même s’il est évident qu’elle ne fera pas l’unanimité.

Un point négatif concernant la navigation: lorsque vous tapez du texte, les lettres sont surlignées en bleu au lieu d’apparaître grossies dans une loupe comme sur l’iPhone ou le LG Vu, ce qui peut s’avérer pénalisant si vous avez les doigts boudinés.

Le téléphone dispose d’un accéléromètre (qui semble un peu plus sensible que celui de l’iPhone), ce qui permet de détecter s’il est orienté en mode paysage ou portrait, afin de proposer respectivement le clavier qwerty ou SureType pour la saisie.

Si le système d’exploitation du BlackBerry a été optimisé pour une utilisation tactile, l’ensemble des paradigmes de navigation habituels au BlackBerry sont bien présents, et impliquent donc le recours régulier aux quatre boutons situés au bas de l’écran.

Le navigateur s’est amélioré par rapport Bold et propose un meilleur rendu HTML. Vous disposez de plusieurs possibilités pour naviguer sur une page, la plus intéressante transformant l’intégralité de l’écran en trackpad, que vous pouvez ensuite utiliser comme sur n’importe quel ordinateur portable. La gestion du toucher est contextuelle, et le navigateur sait quoi faire en fonction de l’endroit où vous vous appuyez, et de la présence ou non d’un lien par exemple. Nous avons eu quelques soucis pour saisir du texte dans le navigateur et quelques autres petits problèmes, mais le modèle que nous avons eu en main n’était pas une version finale. RIM prenant à cœur la qualité de l’expérience utilisateur, on peut donc s’attendre à ce que tout ceci soit corrigé lors du lancement effectif du modèle (en novembre chez Verizon pour les Etat-Unis à un prix indéterminé dont on espère qu’il sera de 199$, et chez Vodaphone, en novembre également, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande).

Globalement, la navigation Internet est agréable, mais vous serez limité à de l’Internet mobile en 3G, car le Storm n’est pas Wi-fi. Cette absence de Wi-fi est sans doute le principal défaut du Storm, et c’est d’autant plus dommage qu’il est à la fois capable de gérer la 3G HSPA et EV-DO. N’y avait-il pas la place pour rajouter le Wi-fi là-dedans?

L’écran est fantastique. Celui du HTC Touch HD a évidemment marqué les esprits récemment, mais le 480×360 en 184 ppi du BlackBerry Storm est de très bonne facture. Il est lumineux, richement contrasté, les couleurs sont magnifiques et l’angle de vue très large. Regarder tout un film dessus ne serait pas un supplice occulaire.

La navigation média n’est pas aussi intuitive que sur l’iPhone, et reprend les canons habituels de l’interface utilisateur des BlackBerry, mais elle reste parfaitement exploitable. RIM a manifestement l’intention de soigner la partie média, car le Storm est fourni avec une carte microSD de 8 Go et supporte le Bluetooth stéréo.

Le Storm est le téléphone le plus orienté vers le grand public jamais proposé par RIM. Pour autant, son cœur est bien celui d’un BlackBerry, avec toutes les fonctionnalités liées au monde de l’entreprise, comme par exemple l’édition de documents Office, les fonctionnalités de recherche intégrale au sein des mails, le support d’Exchange, et tout ce qu’un utilisateur de BlackBerry est en droit d’attendre. Ajoutez à cela des petites attentions comme BlackBerry Maps, BrickBreaker et Facebook pré-installés, et vous obtenez un smartphone particulièrement complet.

Nous savons qu’il aura une boutique en ligne d’applis, et RIM nous a confié qu’il y aura un SDK pour le téléphone à brève échéance. La récente explosion du nombre d’applis BlackBerry destinées aux particuliers n’était pas une coïncidence: RIM a bien compris qu’une forte communauté de développeurs et des applications tueuses sont plus indispensables que jamais sur le marché des smartphones grand public.

Le Storm devrait donc rapidement trouver sa place sur le marché. Et même si certains seront allergiques à ClickThrough, le téléphone séduira notamment les utilisateurs de BlackBerry à la recherche d’un téléphone tactile.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et quand est-il de la baterie? a-t-elle une meilleur autonomie que l’iphone? parceque l’ecrean donne envie de regarder des videos mais faut quand meme que ca pompe pas toute la baterie en une heure!!!

  2. Franchement ca à l’air d’être un beau téléphone.
    Il me tente grandement mais l’absence du Wifi est pour moi rédhibitoire.

    Lazer

  3. => tumeconnais
    Merci mais j’ai vu l’autonomie en veille et en communication mais tu aurais toi aussi ouvert tes yeux tu aurais vu que je demandais pour un usage multimedia (lecture de videos et audio si tu préfères)

  4. question à 1million:
    voila je suis étudiant en éco sur paris et j’aimerais me mettre au blackberry.
    Mon utilisation serait plutot internet/ mail et un peu office.
    j’hésite entre un forfait néo 2 + blackberry bold
    ET forfait illimythycs 3G+ SFR +Blackberry storm.
    Entre les deux mon coeur balance, sachant que je suis attiré par l’écran de l’un et le clavier de l’autre…
    Pourriez vous m’aider 😀

  5. => Pierre
    Comme ca je dirais que le mieux pour toi est le storm pour son coté multimedia et que tu ne dois pas avoir à écrire 20 email par jour sur ton téléphone mais bon faut voir quand il sort en France et surtout à quel prix car je pense qu’il sera plus cher que le bold!!

  6. plus cher sauf si SFR se décide enfin à faire comme Vodafone UK, à savoir téléphone offert pour un abonnement à 35£ mensuel (environ46€) pendant 18 mois …

  7. => loic
    merci du conseil:D je vais prendre mon mal en pacience et attendre novembre

    @julian
    t’es sur? je suis allé dans l’espace sfr de place d’italie et le gars ne savait ni quand il sortait ni quand il serait livré, ni quand il serait livré en bold!
    de plus j’ai vu un responsable de chez sfr qui m’as dit qu’il sortirait le 15 novembre..

  8. bonjour, jaimerais savoir si sur le BB storm il y a le 3g, ou le wii fi ? peu ton aller sur internet en tout temps ? merci de me répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité