Le mystère de la brique s’épaissit

Nous nous étions faits l’écho il y a quelques jours d’une possible technologie secrète de fabrication employée par Apple. Le procédé « révolutionnaire », auquel on prête le nom de code de « brique », consisterait à usiner une coque de MacBook à partir d’un seul bloc d’aluminium.

Business Week s’est fait l’écho de cette information non confirmée, citant les suspects habituels les analystes habituels et montrant un brevet Apple à l’appui de cette rumeur. Hier, Engadget publiait un cliché volé affirmant qu’il s’agit d’un « tout nouveau MacBook Pro usiné dans un seul morceau de métal ». Mais est-ce bien le cas? Et ce brevet Apple prouve-t-il quelque chose par rapport au supposé procédé de fabrication?

Voici la photo dont Engadget pense qu’il s’agit du nouveau MacBook Pro usiné à partir d’une seule pièce de métal, après un traitement Photoshop des ombres et des niveaux lumineux :

Clairement, on distingue une jointure entre le plateau supérieur et le flanc de l’ordinateur. Vous pourriez objecter qu’il s’agit d’un élément de design, mais dans ce cas pourquoi utiliser un procédé qui permet justement d’éliminer ces aspects? Un procédé qui, selon les analystes interrogés par Business Week, est « très long » et « onéreux »? La rumeur originale fait même état toute nouvelle usine, ce qui semble suicidaire au milieu d’une récession.

D’un autre côté, la jointure est peut-être un effet du plastique qui recouvre le châssis, lequel est peut-être en effet usiné à partir d’une seule pièce d’aluminium. Mais même si l’on suppose qu’il y a cette pièce de plastique au-dessus, d’autres aspects de l’histoire posent problème.

Business Week affirme que la technologie de fabrication permettra de donner un look complètement nouveau à toute la famille MacBook. Et en effet, la première fois qu’on a entendu parler de cette rumeur, nous avons imaginé une nouvelle forme complètement dingue. Quelque chose d’arrondi, comme l’iPhone, d’où les composants pourraient surgir et se dissimuler de manière magique (insérez ici à votre convenance quelques « boom! » et autres « one more thing… »).

Mais le châssis que nous voyons ci-dessus, si simple et élégant soit-il, est loin d’être si radicalement différent de ce que nous connaissons actuellement avec les MacBook Air ou les MacBook Pro actuels. Au lieu d’avoir une forme tridimensionnelle pour tenir les ports et connecteurs de périphériques avec un panneau plat sur le dessus comme c’est le cas actuellement, cette image semble montrer précisément le contraire, tout en conservant le même look.

C’est une option parfaitement valide, et nous ne disons pas que l’image ci-dessus n’est pas vraie. Nous soulignons simplement que les histoires de « briques », de MacBook Pro « radicalement » différents, et l’image ci-dessus ne sont pas compatibles entre eux. Il faut donc que l’une d’entre elles soit fausse, ou du moins, divergente par rapport à ce que nous avons entendu ou vu jusqu’à présent.

Enfin, il y a le brevet « US Patent 7310872 », cet élément que Business Week cite à l’appui de son article indiquant qu’Apple travaillerait sur ce procédé d’usinage de briques. Oui mais voilà, loin de décrire le procédé auquel la « brique » fait référence, le brevet décrit une méthode unique de soudure.

Ainsi que l’indique le descriptif du brevet, cette technique de fabrication d’ordinateurs portables a recours à la soudure, et pas à l’usinage. Selon cette description, la nouvelle technique de soudure permet d’obtenir une structure composite solide. Elle n’évite pas les jointures ou les vis, mais les réduit. Elle augmente également la résistance générale du châssis et évite les coûts excessifs associés au développement d’une toute nouvelle usine comme le sous-entend la rumeur originale.

Cette technique de soudure semble être une amélioration incrémentale, qui permettrait de fournir de meilleurs produits aux consommateurs sans nécessiter de coûteux investissements dans une production complètement remaniée en période de récession. Cela semble plus logique et plus abordable, surtout pour une entreprise connue pour son obsession pour les marges produits et la maîtrise des coûts.

D’un autre côté, tout ceci est peut-être vrai en même temps. Peut-être que l’image est réelle, que c’est une plaque de plastique posée dessus et que le dessus du nouveau MacBook est usiné dans un seul bloc d’aluminium, en dépit du surcoût associé, juste pour ressembler à une version simplifiée du PowerBook Titanium, l’un des plus grands succès de l’histoire d’Apple. Et peut-être que cette nouvelle technologie de soudure permet d’assembler les morceaux entre eux.

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous toujours de notre première règle concernant les rumeurs: ne les croyez jamais. En particulier celles qui concernent Apple.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une pièce d’aluminium + decret européen concernant les batteries = Poubelle le nouveau gadget high tech qui brille et sintille à 2500€

  2. J’admire quand même le fait que Apple soit capable de créer du Buzz autour d’une technique de soudure …

    Prochain Buzz: la iPaint, peinture révolutionnaire contenant 25% de plomb en moins et 30% de reflet en moins !

  3. ah, j’croyais qu’ils appelait ça la brique passque ils allaient descendre les prix à 1500 euros…
    dommage, ça aurait été une réelle inovation !!

  4. Maintenant votre?r4i gold Pro?est compatible avec la 3DS/XL V4 . Recevoir mises à jour fréquentes de l&rsquo, Scribblenauts illimité comprend une nouvelle ?éditeur d&rsquo , et peut changer son apparence en le redimensionnant, utilisateur peuvent ensuite être partagées avec tous les acteurs pour l&rsquo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité