Des novices aux commandes des drones militaires américains

Actuellement, seuls des pilotes expérimentés sont aux manettes pour contrôler les drones armés de type Predator ou Reaper. Mais le ministère américain de la défense va changer la donne en armant également les modèles Shadow de vols à basse altitude.

Actuellement les drones Shadow sont principalement employés comme outils de renseignement, à la recherche de cibles potentielles. Ils sont également plus légers, plus petits et moins coûteux que des Predator ou des Reaper. C’est sans doute pour cela que l’armée de l’air américaine a décidé que même des pilotes juniors pourraient être aux manettes de ces drones.

Ajoutez à cela le fait que les pilotes chevronnés de Predator sont extrêmement fatigués à force d’être en permanence sur le pont, et vous comprendrez pourquoi le ministère américain de la défense a fait ce choix. Cela lui permet d’augmenter sa flotte de drones tout en la rendant moins chère à exploiter.

Évidemment, l’idée de confier le contrôle de ces appareils à des jeunes pilotes de 18 ou 19 ans fraîchement émoulus de l’école est un peu inquiétant, même si ça ne sera pas la première fois qu’une armée confie des responsabilités importantes à des personnels plutôt jeunes.

De plus, ces drones seront surtout employés pour la recherche de cible à forte valeur ajoutée. Les risques de dommages collatéraux envers des alliés des civils sont donc très faibles. [Inside Defense via Danger Room]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. On y arrive (ou on y est déjà !) : un jeune couple américain chez eux : « Chérie tu viens jouer avec moi à la console je dois liquider des terroristes à IslamicLand »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité