La misère derrière la splendeur architecturale de Dubai

La folie des grandeurs qui règne actuellement à Dubai fait émerger des constructions gigantesques et spectaculaires. Les bâtiments de béton, de verre et d’acier poussent comme des champignons.

Mais la face cachée de cette frénésie est beaucoup moins glorieuse, avec une véritable misère humaine touchant les 300.000 quasi esclaves qui œuvrent à la construction des chefs-d’œuvre architecturaux, parfois au péril de leur vie, et pour seulement quelques dollars par jour. Le correspondant du Guardian Ghaith Abdul-Ahad a choisi de tirer la sonnette d’alarme:

« Tous ces hommes sont les victimes d’une énorme escroquerie qui contribue au boom de la construction dans le Golfe. Comme des centaines de milliers de travailleurs migrants, ils ont tous payé plus de £1.000 ( 1.300 €) à des intermédiaires en Inde et au Pakistan. On leur avait promis deux fois plus que ce qu’ils gagnent réellement, plus des billets d’avion pour retourner voir leur famille une fois par an, mais aucun des hommes dans la pièce n’avait lu son contrat. Seulement deux d’entre eux savaient lire.

Une fois qu’ils arrivent aux Emirats Arabes Unis, les migrants sont à peine mieux traités que du bétail, sans accès au système de santé ni aux autres droits élémentaires. L’entreprise qui les emploie conserve leur passeport – et souvent un mois ou deux de salaire pour être certain qu’ils continuent à travailler. Et certains font ce travail pour seulement 400 dirhams (£62) par mois. »

[The Guardian]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. et on appelle ça des princes ceux qui sont derrière tout ça … ce que je remarque d’intéressant sur cette page, c’est l’article qui dénonce cette horreur et en même temps une annonce google : Hôtels à Dubai/ Economisez jusqu’à 75% sans frais de réservation et payez à l’hôtel!
    ben oui ….

  2. Oui et Total qui paye ses ouvriers au Qatar 2 dollars par jour pour la construction de la plus grande raffinerie du monde, c’est aussi la faute des Princes, n’importe quoi.

  3. vous tracassez pas bientot tout le monde
    sera à 2 dollars par jour
    et en plus la joie de travailler le dimanche et pourquoi pas la nuit
    corvéable à merçi voila l’avenir

  4. quand c’etatait des arabe qu’ils le fesaient il 30 ans et qu’ils vivaient dans des cabanes de tolles il yavait personnes.la france a batis sont economie sur la misere des autres quand elle exploitent des gents dans les pays d’afrique pour moins de 2 dollars.vous nous faite rigolez avec votre moralite.

  5. Merci Gizmodo pour cet article qui montre la misère réelle qui se cache derrière la fuite en avant du monde « connu » dans la technologie.

  6. Cher Marc, par simple respect pour ceux qui pourraient être amenés à lire ta prose, pourrais-tu faire l’effort de traduire ton intervention en Français (voire en Anglais si c’est ta langue maternelle).

    Au passage, je me rends compte avoir quelques lacunes en vocabulaire, car j’avoue humblement ne pas connaitre le verbe « feser », peut-être pourras-tu avoir la condescendance de bien vouloir éclairer ma lanterne.

    En te remerciant d’avance.

    Liens utiles: http://www.leconjugueur.com/
    http://bonpatron.com/

  7. je trouve que c’est facile de trouver une faute dans un commentaire et de le balancer à la tête de celui qui là écrit
    surtout que là je pense que tout le monde avait compris

  8. @bigood
    Certains font l’effort de se relire avant de poster et je pense que c’est une marque de respect pour ceux qui lisent ensuite.

    Ou alors mettons nous tous à écrire phonétiquement afin de niveler par le bas. Je ne suis pas sur que nous y gagnerons en clarté.
    Aurais-tu plaisir à lire un journal, un livre ou même un site si celui-ci était jonché de fautes?

    Il y a 20 ans disposer de moins de 800 mots de vocabulaire était un signe d’inculture, à l’heure actuelle certains ne disposent même de de 300 mots. Certains sociologues ont fait le lien entre manque de vocabulaire et violence. Celui qui ne maitrise pas un language n’a en général pas d’autres arguments que « ses poings ».

    Pour finir par un peu d’humour:
    http://forum.doctissimo.fr/psychologie/celibat/ouech-ouech-quoi-sujet_151976_1.htm

  9. Marc ce que tu oublis de dire c’est que c’est même pays africains n’ont attendus personne pour exploiter les autres : la traite des noirs existait avant l’intervention des européens : elle était pratiquée par les pays du Maghreb depuis bon nombre d’années par exemple.

  10. Il y avait aussi des esclaves du temps de la Grèce antique. Ce n’est pas une raison pour ne pas s’indigner du traitement que l’on peut faire subir aux êtres humains… Que ceux qui en sont à l’origine soient Européens, Arabes, princes, sans pouvoir, grands, petits, vieux, jeunes, moches, beaux, les yeux bleu, vert ou marron, apple, windows, linux…

  11. Sélection naturelle !
    S’ils étaient les patrons ils feraient sans doute pareils à ceux qui sont les boss à ce jour.
    Dans la vie c’est à chacun son tour.
    Sur plusieurs générations, les petits fils des boss peuvent tous devenir pauvres et les fils d' »esclaves » de brillants PDG qui vont à leur tour licencier comme des objets les petits fils des patrons…
    Sauf que…oui sauf que le capitalisme passe par là et il sera de +en+ difficile de sortir du trou.
    Moi je cherche juste à prendre ma part car je suis pas le premier ni le dernier….

    AUREL

  12. quand tous les « petits » (dont je fais partie) en auront assez de constater les dégats et de polémiquer encore et encore, peut-être que le temps viendra de changer ce monde pourri. il suffirait de prendre conscience de la puissance de contre-pouvoir que pourraient fournir les nouveaux réseaux sociaux s’ils étaient utilisés pour autre chose que du blablabla. tous ces gens révoltés qui se soignent virtuellement sur les forums en dénonçant un système qui ne convient plus à personne (ou presque) devraient réfléchir à comment agir pour que ça bouge.

  13. aurel.s je ne suis pas d’accord avec ce que tu dit chacun a le droit a une certaine égalutée que ces grand parents est étaient les pires assassins ou des moines, heureusement qu’on est pas condamné d’avance par les malheurs de nos ancêtres
    comme l’a bien dit Broshing qu’on soit apple, windows ou Linux on devrait avoir droit au meme traitement…

  14. Tout est responsable n’oubliez pas que ces travailleurs sont payés par des multinationales et des sociétés étrangères y compris des sociétés françaises c’est les lois du capitalisme : on fait des appels d’offre pour construire une tour par exemple et la société qui a l’offre la plus intéressante gagne le contrat: ces sociétés sont pour la plupart européennes et asiatiques. l’exemple de Total au Qatar et en Afrique qui exploite ses ouvriers pour que ses actionnaires en france soient plus riches est un cas parmi d’autres.
    @penfeld: marc a tout à fait raison

  15. Et on appel cela la globalisation.

    La maltraitance et les abus soumis aux peuples des pays en developement pour les besoins des pays developpes n’est pas nouveau. Merci a Guizmodo de mettre a jour ce genre d’histoire pour que les lecteurs se rendent compte que derriere leur style de vie, leur produit de consomation journaliere se cache parfois ses victimes qui sont exploites dans des conditions sanitaire et humaine dangeureuse. Ces maltraitances ont deja ete revelees depuis quelques annees. En lisant cet article je vois que rien n a change.

    Si cela en surprend encore certains j’ espere que cela leur fera prendre conscience de la realite du monde dans lequel on vie, certe rempli de beaux et parfois utiles gadgets mais aussi d injustices.

    Merci encore.

  16. Facile de critiquer l’orthographe, je trouve ça lamentable…

    Je trouve ça marrant que les petits bourgeois français trouvent cela dégueulasse…, en fait tu les voit pas les gens dans le métro ? Dans la rue ? Ceux qui tiennent les murs toute la journée ? Ceux qui habitent des taudis délabré en banlieue ? Sous les ponts ?

    Pour te choquer y faut te montrer la misère qui est à des milliers de kilomètres de chez toi alors que tu la vie au jour le jour mais que tu ne veux pas voir la réalité en face ?

    Dsl si certain sont encore chez les bisounours, ou si finalement ils crient leur désarroi ici pour se donner bonne conscience…

  17. je tiens a donné mon avis a propos des absurdités que je lis ici. Les ouvriers de la bas sont loin, mais vraiment très loin de vivre dans cette misère et d’être traités comme des esclaves. Lors de leur arrivée ils sont tous logés et nourris gratuitement, et a la fin de leur contrat, quand ils finissent par rentrés chez eux, ils sont accueillis comme des héros chez eux tellement ils ont réussis a amassé d’argent. donc avant de croire le premier discours du premier blaireau venus, informez vous sur les circonstances du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité