Apple et Psystar choisissent d’en découdre à huis clos

Si vous vous réjouissiez de voir à la télé une bataille légale entre Apple et le cloneur de Mac Psystar, avec Apple devant faire face à une toute petite chance de se faire taper sur les doigts par les avocats de Psystar pour abus de position dominante, vous pouvez ranger l'abonnement à CNN et vous repasser le procès OJ Simpson. Apple et Psystar se sont mis d'accord pour en découdre selon un processus local appelé Alternative Dispute Resolution, avec arbitrage, évaluation neutre et médiateur. Une sorte de procédure auprès d'un juge de paix qui se passera derrière des portes super closes.

La procédure n’est ni obligatoire ni publique et entièrement privée, raison pour laquelle Apple l’a privilégiée, comme le fait remarquer Tom Krazit de CNet. Mieux vaut effectivement ne pas faire trop de bruit au sujet d’une éventuelle situation d’abus de position dominante, c’est jamais bon pour les affaires et de nombreux fanboys pourraient se suicider. C’est aussi tout bénéf pour Psystar qui peut économiser l’engagement d’une armée d’avocats béton. Le feuilleton est donc loin d’être terminé et l’on saura peut-être un jour s’il est possible ou non d’acheter légalement des Mac chez Psystar, qui fera sûrement des petits en cas de réponse affirmative. [Cnet]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité