La DARPA pratique la coagulation acoustique des plaies

Quand ils ne sont pas occupés à fabriquer des armes plus ou moins dévastatrices, les gars de la DARPA pensent aussi à prendre soin de leurs propres troupes. Une hémorragie interne sur le champ de bataille devient vite un problème sérieux, surtout en l’absence d’hôpital à proximité.

Voilà pourquoi les militaires s’intéressent à toute technologie capable de stopper l’hémorragie interne qui soit utilisable par des personnels autres que des médecins. Et ils ont peut-être trouvé une solution étonnante: un brassard à ultrasons qui utilise les ondes sonores pour faire stopper l’hémorragie interne:

La DARPA travaille sur un équipement qu’ils ont surnommé le DBAC (Deep Bleeder Acoustic Coagulation Cuff). C’est un système ultrasons semi-automatique conçu pour stopper les les hémorragies causées par les combats, et qui peut être employé par les G.I. après un minimum d’entraînement.

Dans la mesure où un soldat blessé peut perdre jusqu’à 25% de son sang en attendant d’être transporté, cet équipement capable de stopper le saignement et de stabiliser le blessé avant son transfert à l’hôpital s’avérerait particulièrement précieux. Ils espèrent disposer d’un prototype opérationnel d’ici 18 mois. [CNET]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité