La France fait contre mauvaise fortune bon cœur artificiel

Alain Carpentier, souvenez-vous de son nom, ce chirurgien français pourrait bien devenir le prochain prix Nobel de médecine. Pourquoi ? Il a présenté hier au public le premier cœur artificiel entièrement autonome. (Oui ce que vous voyez sur la photo est son prototype de cœur, ce n’est pas la tête d’un insecte avec deux trompes). Il a commencé à travailler sur ce projet il y a 20 ans. Le cœur est composé d’une coque en matière synthétique et les valves sont faites en cartilage de porc. L’intérieur bourré d’électronique permet au cœur de battre à 90 pulsations par minute, 24h/24. Ci-dessous, toute l’explication de son fonctionnement en vidéo  :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-Z6W5cuIO-Q[/youtube]

Quand il sera effectivement testé sur l’homme dans 3 ans, le cœur artificiel pèsera 900 grammes (contre 300 grammes pour un cœur humain), le receveur pourra recharger les batteries externes et internes via une prise électrique implantée dans le crâne derrière l’oreille. Pour l’instant, Alain Carpentier travaille d’arrache-pied pour fabriquer son cœur artificiel définitif et enfin passer aux tests cliniques en 2012. [Futura-Sciences]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je trouve ça vraiment génial!

    juste un truc, comment ça réagit quand on a peur, quand on fait du sport etc, parce que notre coeur change le rythme automatiquement, là j’ai du mal à comprendre (même si je comprend rien pour un coeur normal ^^ )

  2. Euh… « le receveur pourra recharger les batteries externes et internes via une prise électrique implantée dans le crâne derrière l’oreille. »
    Dites moi que ce n’est pas sérieux s’il vous plaît !?!

  3. for bryan :
    le patient ne pourra pas faire de sport, et son cœur ne s’adaptera pas a son etat ( anxiété, fatigue etc…) tout comme les pacemakers, il faudrait pour sa réussir a créer une connexion entre le cerveau et le cœur artificielle, pour qu’une puce adapte les battement en fonction des info donner par le cerveau dans le cœur.
    ce qui serait peut être possible dans un futur 😉

  4. D’après la présentation qu’on en a eu en cours il y’a 2 vitesses de battement, 90 pour en temps normal et 160 si tu veux faire du sport mais il faut changer à la main au niveau de la batterie externe.

  5. J’ai d’innombrables question sur ce projet, et une me prend la gorge … daccord ont peux modifier la vitesse de battement du cœur manuellement, mais si ont se trouve dans un etat d’angoisse, de peur, le coeur normal lui est pret pour sa mais le cœur artificielle lui ne l’est pas encore, je sais de quoi je parle mais je n’arrive pas trop a l’expliquer, il y as encore des choses a revoir, mais ce cœur artificielle reste quand même une belle invention, alors allez – y les chercheurs et trouvez solutions aux problèmes d’aujourd’hui ! ^^

  6. Super enfin,mais pour la peur,l’anxiété etc…c’est notre cerveau qui l’indique au cœur donc même si ta toute ces émotion ton cœur ne bougera pas d’un nanomètre fin je pense après si il y a connexion avec le cerveau ( waaaa le rêves ) je sais pas (mais il y a aussi les cellules souche mais bon ce n’est pas le sujet), en tout cas bravo au nouveau prix nobel 😉

  7. Pour les états, genre le sport, etc…de simples detecteurs d’hormones pourraient faire l’affaire. En même temps, je n’ai fait qu’une filière S option SVT, et je me doute bien que c’est bien plus compliqué que ça.
    N’empeche qu’a un bac blanc, on à eu comme sujet le « pancréas artificiel » (Comme c’était sur le diabète, c’était surtout pour la fonction de régulation du taux de sucre dans le sang), un simple detecteur glycémique qui envoie plus ou moins d’insuline selon le taux.
    Deux problème subsistait : L’autonomie de la machine (2 à 4 ans), ce qui a l’air d’être moins un problème avec ce coeur artificiel (comme quoi une prothèse peut en aider une autre) mais surtout le remplissage de la poche d’insuline.

  8. ne vous faites pas de soucis pour les état d’anxieter, de peur, de fatigue etc…
    cette objet va fonctionner comme une pompe a 90bpm (battement par minute) la moyenne pour le commun des mortel est de 80 si je me rappel bien. et par dessus cette objet il aura un type de pacemaker.
    en gros il fonctionnent comme un vrai cœur, car un cœur sans liaison cerveau-cœur nerveuse est autonome, est bat a 90bpm.
    les personne qui l’auront ne pourront pas faire de sport, ( ou très peu)
    et durant les phase d’anxieter etc… le cœur ne bougera pas d’un poil et continuera a pomper a 90bpm. a l’inverse d’un cœur normal qui s’affolerait ou autre 😉
    j’espère avoir était clair?

  9. Ptite remarque comme ca : je comprends qu’il faille utiliser de la matière organique pour les valves mais j’ose espérer que le cartilage de porc est plus résistant sinon c’est bien dommage de faire un coeur « bionique » qui subirait les mêmes effets du temps que nos valves à nous :)

    Sinon concernant les changements de rythme et en ce qui concerne les palpitations il n’y a pas de signaux électriques il me semble. Le coeur est indépendant du cerveau. C’est plus l’adrénaline et donc une réaction chimique qui provoque ces variations, non ?
    Dans ce cas il serait plus ou moins facile de gérer la vitesse de « battement » par détection de l’adrénaline véhiculée dans le sang.

    Et dire que le coeur n’accélèrerait pas sous le stress n’est pas complètement anodin. Car je crois que c’est le même type de réaction chimique que lorsque l’organisme fait un effort physique important. Il faudrait pouvoir détecter la différence je pense, ce qui ne doit pas être simple.

  10. @joe, on utilise du cartilage de porc car c’est l’animal le plus « compatible » avec les homme.

    pour les autre, vous dites que la vitesse du coeur ne se modifie pas en fonction de l’anxieté et de la peur, et alors? c’est vital? ça change quelque chose si j’ai peur et que mon coeur bat normalement?

    deuxio, ce coeur n’est pas fait pour remplacer les vrai mais pour permettre a ceux qui ne peuvent pas avoir de coeur (et donc mourrai) puisse survivre, c’est toujours mieux que rien non?

  11. @ etoui: je pense qu’il faut être plus intelligent que la religion. De tout temps la religion n’a été qu’un frein au développement et a été une des causes majeures des conflis dans le monde.

    Et, puis et puis, on ne va quand même pas fabriquer des « prothèses » en fonction de chacune des croyances et des interdits. Ca sera plutôt « ça » ou rien. A chacun de voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité