Test du Bladestar de WowWee : 2e partie

Voici enfin la deuxième partie du Giztest du Bladestar de WowWee. J’en profite pour m’excuser auprès de ceux qui attendent les réponses à leurs questions avec impatience, qui viendront dans quelques jours, promis. On a déjà vu le déballage, l’allumage, les fonctions principales du joujou et cette fois-ci nous allons voir d’un peu plus près le pilotage. Pour me faire pardonner, vous trouverez également une mauvaise vidéo du Bladestar en action…

Comme je vous le disais, ce test m’a réservé quelques mauvaises surprises. Le Bladestar est censé disposer de capteurs en haut et sur les côtés qui lui permettent d’éviter le plafond et les murs quand il est en mode : pilote automatique. Voyons ce que ça donne.

[youtube]http://fr.youtube.com/watch?v=trCNWkXCQic[/youtube]

  • Le mode pilote automatique

Au décollage, le Bladestar se maintient en l’air à quelques centimètres du sol, puis prend un peu d’altitude. Il est hyper stable si on ne touche à rien. Sur la vidéo ci-dessus, vous pouvez entendre le bruit plutôt sympathique qu’il émet.

Normalement, le premier capteur à se mettre en marche et celui du dessus. Ainsi, si on le fait monter lentement, le capteur détecte le plafond et le Bladestar réduit sa puissance pour éviter de se coller au plafond. Les capteurs réagissent mieux si la couleur du plafond est blanche.

Comme vous pouvez encore le constater sur la vidéo, il se colle au plafond et se décolle seulement quand je baisse les gaz de manière un peu brutale.

Pour activer les capteurs sur le côté, il suffit de toucher une fois le bouton de contrôle gauche ou droit et d’attendre 10 secondes. En théorie, bien sûr. Puisque lorsque j’approche ma main ou une feuille de papier blanc près du Bladestar, celui-ci est prêt à la transformer en confettis (je parle de la feuille de papier, pas de ma main).

Conclusion : le mode pilote automatique ne fonctionne pas, les capteurs ne servent à rien. Après tout, je m’en fiche, ce que je préfère, c’est piloter.

  • Le mode manuel

Comme j’en ai marre de me prendre le plafond, je passe en mode manuel. Pour ça, rien de plus simple. Il suffit d’utiliser les boutons de contrôle sur la télécommande. Le Bladestar est au niveau de mes yeux, j’appuie sur le bouton pour qu’il aille à gauche. Résultat : le Bladestar part vers la droite, perd de l’altitude et finit sa course contre mon placard.

J’ai recommencé plusieurs fois. Parfois le Bladestar se dirige dans la bonne direction, mais à chaque fois, il perd de l’altitude. De plus, il se déplace lentement, trop lentement. C’est énervant. Surtout qu’il descend à chaque fois. Du coup, on n’éprouve aucun plaisir à le piloter. C’est dommage.

Dans la prochaine partie (en ligne très bientôt), je vous parlerai de sa résistance aux chocs, je vous donnerai mon verdict (même si vous commencez à le deviner) et je répondrais à vos questions. Je m’excuse encore une fois pour le retard.

Pour lire la première partie du Giztest c’est ici, vous pouvez encore poser vos questions en commentaire.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si il part a gauche au lieu de la droite,
    C’est peut-être du au fait qu’on ne sache pas ou est l’avant et l’arrière de l’engin ? De ce fait on a aucune idée de si il est face a nous ou si il nous tourne le dos…

    Sinon, dommage qu’il soit si impilotable.

    J’ai bien ri avec l’expression dans la video sur ton exema ^^

  2. J’en ai acheté un il y a 3 jours et j’ai rencontré les mêmes difficultés mais au bout de plusieurs crash contre les murs j’ai découvert la façon d’utiliser la télécommande pour le pilotage manuel. En fait, la télécommande doit être orientée très précisement vers l’engin, à la même hauteur et de préference à pas plus d’un mètre distance. Dans ces conditions on peut utiliser les touches directionneles et l’engin va se deplacer vers la gauche ou la droite par rapport à l’axe télécommande/bladestar, s’eloigner ou s’approcher de la télécommande (avant/arrière). Pour le pilotage automatique je suis sûr que je n’arrive pas à le mettre en marche, soit mon bladestar a un défaut, soit la notice n’est pas exacte (appuyer sur la touche feu pendant 2 secondes). Pourriez-vous me dire comment vous faites? Chez moi la lumière rouge clignote tout le temps, quoi que l’on fait (d’après la notice elle devrait clignoter que pendant le pilotage automatique). Je pense le ramener à Carrefour (il est comme neuf dans sa boite) et en demander un autre.

  3. Salut,

    Même problème pour les capteurs. En fait il s’agit d’un GROS problème dans la traduction de la notice. Comme j’ai toujours des doutes sur les traductions j’ai chargé la notice originale sur le site du constructeur.

    Et là, gros délire, la notice Française est complètement n’importe quoi.

    France -> mode par défaut = Autopilote -> Faux c’est l’inverse.
    France -> Passer en AutoPilote = actionner une touche de direction -> totalement faux.

    Maintenant la vraie notice pour passer en AutoPilote.
    – Allumer la télécommande
    – Allumer le Bladstar
    – Appuyer sur la touche « Fire » pendant 2s face au capteur -> Le Bladestar tourne d’un demi tour.
    – Ensuite initialisation normal du Bladestar -> monte les gaz et on les redescend
    – Le Bladestar est maintenant en mode AutoPilote.

    On peut s’en convaincre de suite en mettant la main au dessus, il ralenti de suite et redescend.

    Voilà, maintenant reprenez vos Bladestar et amusez vous avec.

    Faite circuler l’info et au besoin allez dans votre magasin pour leur signaler l’erreur.

    Bon vol à tous !

  4. Salut,

    C’est pas qu’il ne fonctionne pas avec la notice en Français. C’est juste que la notice en Français n’explique pas correctement comment mettre le Bladestar en mode automatique avec détection par capteur.

    Tout ceux qui l’on essayé n’ont pas de vrai problème. C’est juste qu’ils n’ont pas su, et pour cause, comment le faire marcher en mode automatique. Ce que j’explique au dessus.

    A moins d’être vraiment fixé sur le Bladestar je te conseille quand même un PicooZ classique à la place. On ne fait pas grand chose avec le Bladestar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité