Le Pentagone se dote d’un Spokesdrone

Ce drone porte-paroles équipé de disrupteurs blogosphériques aurait déjà sauvé la vie et surtout la carrière de nombreux porte-paroles militaires américians. Capable d’analyser en temps réel la dangerosité des questions de journalistes toujours plus féroces, le Spokesdrone constitue un renfort apprécié dans les états-majors militaires, toujours prompts à vouloir contrôler l’information.

Il vient de réussir avec succès son baptême du feu:

Pentagon’s Unmanned Spokesdrone Completes First Press Conference Mission
Le Pentagone est très confiant dans les capacités de ce droïde de communication, et affirme qu’il serait même capable de supporter des documentaires anti-militaristes, ce qui nous parait un peu présomptueux. Mais il n’est pas non plus impossible que la DARPA ait œuvré en sous-main pour rendre son unité mobile d’engagement de presse vraiment efficace sur tous les théâtres d’opération télévisuels).
Il nous a semblé reconnaître dans la vidéo un rudimentaire prototype de classe D2-RC2.0, avec un module vocal emprunté à un Z6PO en v0.97 beta. [The Onion] Merci Pierre!

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité