De l’ADN pour fabriquer les câbles des ordinateurs optiques

Les futurs ordinateurs optiques emploieront la lumière au lieu de l’électricité, et auront besoin de nano-tuyaux pour transférer les photons, reléguant ainsi le transistor au rang d’antiquité. Nous n’en sommes pas encore tout à fait là, mais les scientifiques qui travaillent sur le sujet ont trouvé une manière originale de produire ces nano-tuyaux: ils ont employé de l’ADN humain pour fabriquer les plus petites fibres optiques jamais créées à ce jour. Et comme c’est souvent le cas avec les ordinateurs organiques, ces fameux câbles sont capables de s’assembler eux-mêmes. Ne perdez pas de temps à lire la suite, et commencez à courir maintenant.

La technique, imaginée par Bo Albinsson de l’université de technologie Chalmers de Gothenburg en Suède, encode l’ADN d’une manière qui fait que, lorsqu’il est mélangé à des molécules réceptives à la lumière appelées chromophores, il s’auto-organise sous la forme d’une fibre photosensible naturelle capable de transmettre efficacement la lumière, et analogue à celle que l’on peut trouver dans certaines algues. La technique pourrait également un jour être utilisée pour alimenter de future générations de panneaux solaires. [New Scientist, Image ADN de Wiki Commons]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oue enfin moi je me pose quand même une question c’est la durée de ces tubes et si l’ordinateur est détruit, pour une raison ou une autre, étant donné que ces tubes sont capable de s’assembler tout seule recouvrirons t-il le monde ? ^^

  2. mais ils vont prendre l’ADN de qui ???
    moi les ordinateurs ordinateurs organiques sa me fait peur
    je trouve sa trop bizard
    et si c’est chose se m’était a avoir une conscience ???
    qui c’est on en c’est pas encore assai il me semble sur l’ADN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité