La magie d’Harry Potter dans l’ombre de l’éclairage changeant


Bon, d'accord, cette nouvelle technologie d'animation photo ne fait pas vraiment danser les objets dans le cadre, mais elle parvient tout de même à faire bouger leur ombre sans recourir à l'énergie électrique. Mais par quelle magie harrypotteresque est-ce possible?

L’objet est photographié selon plusieurs angles et plusieurs conditions d’éclairage. Un système d’image composite est ensuite placé derrière une feuille de plastique contenant des micros lentilles disposées en motifs hexagonaux.

Les changements d’éclairage, par exemple ceux du soleil par rapport à l’image, modifient la direction du faisceau lumineux, sollicitant ainsi différentes parties de l’image composite, ce qui crée des effets changeants d’ombre et de lumière. Le résultat est une image pseudo-3D dynamique qui serait particulièrement efficace pour attirer votre œil dans un contexte publicitaire.

Les gars de l’institut Max Planck travaillent déjà sur l’amélioration du rendu 3D, avec pour objectif de créer des visages dont les yeux vous suivront à travers une pièce. Brrr, vous pouvez commencer à frissonner en imaginant la galerie de portraits de vos ancêtres qui ne vous lâchera plus du regard dans la salle d’armes du vieux château hanté familial. [NewScientist]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité