Les experts savent faire parler les photos numériques

Les experts de la police scientifique sont désormais capables de déterminer la marque et le modèle précis d'un appareil photo simplement en analysant les pixels des photos prises avec l'appareil.

Cette technique pourra notamment servir lorsque des kidnappeurs transmettront des photos numériques de leurs otages à la presse ou à la police.

Voici comment procèdent les experts:

Lorsque l’appareil photo numérique capture une photo, il crée chaque pixel grâce à une micro-puce constituée de millions de condensateurs dont la charge électrique dépend de l’intensité lumineuse en un point donné. Chacun de ces condensateurs a une lentille et un filtre de couleurs, permettant de créer un seul pixel à partir d’une mosaïque constituée de filtres rouge, vert et bleu.

Les couleurs et l’intensité lumineuse que nous pouvons voir dans nos photos numériques sont créées par un logiciel de « démosaïquisation » dématriçage qui est spécifique à chaque modèle d’appareil photo. De ce fait, chaque appareil photo numérique générera des pixels particuliers que les spécialistes seront en mesure d’attribuer à un appareil donné.

Cette information pourra s’avérer d’autant plus précieuse que la durée de vie d’un appareil photo numérique est d’environ 18 mois, ce qui pourra grandement faciliter les recherches sur le lieu et la période à laquelle il a pu être vendu. Même si la technique n’est pas parfaite, les premiers tests ont permis d’atteindre 90 % de bonnes réponses. C’est plutôt pas mal pour un début. [New Scientist via Slashdot]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce que je ne trouve pas très malin c’est que la police scientifique divulgue ce genre d’information. En effet j’imagine que les truands de grande envergure font de la veille technologique et sauront désormais, grâce à cette info, trouver une parade… (Photoshop, DxO etc…)

  2. 18 mois pour la durée de vie d’un appareil photo numérique? ça me parait bien peu. Que ce soient les 3 que j’ai eu (que j’ai donné et qui fonctionne toujours) et celui de mes parents, tous ont bien plus de 18 mois. Celui de mes parents est un vieux Kodak 2 megapixels, un autre est un kyocera sl400, un canon ixus et un panasonic je sais plus quoi. Que des marques différentes mais toujours en vie et bien au delà des 18 mois.

  3. Je pense que le système permet d’identifier certains critères qui sont spécifiques à chaque appareil mais ce n’est pas sûr que la police connaisse tous les appareils photos et leur signature. Comme pour les empreintes adn, si on a un suspect, on peut le confondre en comparant les empreintes adn mais l’empreinte adn ne permet pas de dire que c’est M. truc muche qui a fait le coup.

  4. « la durée de vie d’un appareil photo numérique est d’environ 18 mois »
    Ben dis donc…
    J’ai un fuji qui date de 1994 (2 Mpix, 8990 Frs à sa sortie) qui fonctionne toujours pas mal !
    Société de consommation quand tu tient…

  5. bonjour

    Ca pourrai marcher …mais …

    si le mechant achete un appareil numerique en liquide et qu’il le detruit apres avoir fait la photo du gentil ????

  6. « J’ai un fuji qui date de 1994 (2 Mpix, 8990 Frs à sa sortie) »

    Ahahah, toi aussi tu t’es ruiné quand les numériques sont sortis ? J’étais étudiant quand j’ai acheté un appareil 1,3 mégapixels (même les téléphones portables rigolent de cette résolution aujourd’hui) pour plus de 2500 francs avec un pote 😀

  7. Bonjour,
    Votre article est très intéressant, mais quelques réactions en commentaire me surprennent: il me semble parfaitement important de pouvoir associer un suspect (et le matériel saisi chez lui) avec une image numérique ayant servi dans une affaire criminelle.
    C’est déjà le cas avec les machines à écrire et les imprimantes.

  8. Si je me souviens bien picassa était capable de me donner le model d’appareil photo avec lesquels les photos étaient prises ( du moins a l’époque de mon vieux 2Mpixels)

  9. Davy > les services d’hébergement d’images se basent sur les méta-données contenues dans le fichier informatique en complément de l’image proprement dite. La méthode décrite ici vise à identifier un appareil même en l’absence de ces données, en reconnaissant sa signature photographique.
    Ainsi que le précise très justement Zythom, on procède déjà ainsi avec les machines à écrire et les imprimantes.

  10. Au lieu de « démosaïquisation » il faudrait préférer le terme de dematriçage (enfin c’est le terme utilisé dans le magasine photo auquel je suis abonné)

    Sinon la durée de 18 mois c’est la durée de vie « commerciale » d’un appareil. Le but étant de connaitre la date et le lieu à laquelle l’appareil a pu être acheté.

    Et encore 18 mois c’est une moyenne. Pour les compacts c’est plutôt de l’ordre de 6 mois et les réflexes professionnels vont jusqu’à 3 ans

  11. j’imagine les commentaire de la police :

    – » l’etau se ressert autour des kidnappeurs du petit garcon .. en effet nous savons qu’il utilisent un sony dsc-w55  » MDR

  12. Vraiment n’importe quoi…

    -> Le couple capteur + circuit électronique de post-traitement numérique (dématriçage pour générer des JPEG) n’est pas forcément associé a un SEUL modèle d’appareil photo.

    -> Si éventuellement ils arrivent (ce que je doute) à déterminer exactement le modèle (marque + modèle) de l’appareil qui a pris une photo, j’aimerai bien savoir comment ils vont savoir « le lieu et la période à laquelle il a pu être vendu » 😡

  13. @Zythom : Cela sous-entend que l’on a réussit à compromettre le suspect, mais en mon sens je rejoins les autres commentaires, cela ne peut servir à l’arrêter (remonter jusqu’à lui):
    1- connaitre l’appareil photo ne permet pas de définir un coupable : ex : la photo provient d’un Canon 350D…. il peut l’avoir acheté neuf ou d’occasion (ce qui change la donne pour la période d’acaht), ou même emprunté (là pas évident même avec une perquisition).
    2- les informations EXIF sont là pour ça
    3- un coup de photoshop et c’est fini.
    Donc, pour ma part, à part vérifier si la photo envoyée a effectivement été prise avec le matos perquisitionné, cela ne peut servir de preuve, et on ne peut remonter jusqu’au suspect par ce biais.

  14. bonjour, je photographie mes hôtages en n’enlevant pas l’exif de mes jpg,j’enregistre une demande de rançon sous word sans m’aperçevoir que mon nom-prénom société nom de mon caniche sont ajoutées dans le fichier par word et j’envoi tout ça par mail avec mon ordinateur sous outlook express via mon adresse ip

    je suis… je suis.. impossible à tracer (ahahahah)

  15. .. reste qu’à trouver qui à acheté l’appareil en fouinant l’inventaire de vente des magasins et leurs cameras de surveillance ..

    « ce qui pourra grandement faciliter les recherches sur le lieu et la période à laquelle il a pu être vendu »

    encore désolé de faire un copier/coller et de vous traiter de bande de gros lourds

  16. Thanks for your post. I also think laptop computers have gotten more and more popular today, and now are sometimes the only sort of computer utilized in a household. This is because at the same time potentially they are becoming more and more very affordable, their computing power keeps growing to the point where they may be as strong as pc’s coming from just a few years back.

  17. It is appropriate time to make a few plans for the longer term and it is time to be happy. I have learn this post and if I may I desire to counsel you few interesting things or advice. Maybe you can write next articles relating to this article. I desire to learn more things approximately it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité