La clé Kanguru e-Flash androgyne USB 2.0 + eSATA

D’un point de vue technique, les clés USB n’ont guère évolué ces derniers temps. On les trouve sous toutes les formes, jusqu’aux plus improbables, mais Kanguru a eu une idée utile, pour changer du reste. Le fabricant a pensé à mettre une prise eSATA d’un côté et une prise standard USB 2.0 de l’autre sur ses mémoires e-Flash. Grâce à l’interface eSATA, les performances sont sévèrement burnées par rapport à l’USB. Le pack vendu outre Atlantique (Canada compris) inclut même la clé eSATA de 16 ou 32 Go et un câble eSATA juste au cas où. La version 16Go est à 85$ et la 32Go à 120$, une versin 64Go étant même prévue pour janvier 2009. Si j’étais distributeur dans notre présipeauté, je saurais vers quoi me tourner. [Marketwatch]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. N’importe quoi! la bande passante usb 2.0 est de 480 MO/S.
    Vous en connaissez des clé avec ce taux de transfert?
    C’est donc du pure marketting!

  2. 480Mo/s en USB 2.0 est un taux de transfert théorique, pas du tout soutenu, alors qu’en eSATA le taux atteint 300Mo/s (3Gbits/s) soutenu, tout dépend de l’usage que l’on fait de son PC, ça n’a rien de marketing

  3. je vais dire une connerie, mais dans le eSata, y’a du jus ?
    il me semblait justement qu’on ne pouvait pas avoir de disque esata autoalimenté …

  4. >moa
    Un disque dur demande plus de « jus » que de la mémoire flash, ne serait ce que pour alimenter le moteur qui met en mouvement les plateaux du disque. Il doit probablement y avoir une pin du eSata qui fourni une tension de 5V stable avec la possibilité de tirer 500mA, ce qui est suffisant pour une mémoire flash comme celle-ci.

  5. Ou alors on peut brancher cette clé sur le e-sata ET sur l’usb. Histoire d’avoir un taux de transfert puissant et régulier via l’e-sata et l’apport en energie via l’usb… :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité