L’éléphant steampunk n’a pas peur des souris USB

Le mouvement steampunk commence un peu à s’épuiser, mais cet éléphant nous a laissé sans voix tant il est minutieusement réalisé. Le niveau de détail est tout simplement bluffant. Il faut dire aussi que le photographe/designer/gars super cool Andrew Chase a passé trois mois et demi à patiemment composer cet automate de près de 40 kilos à partir notamment de « pièces de transmission, gaines électriques, tuyaux de plombier ».

L’éléphant fait partie d’un livre, the Robot Trionic Morphatractable Engineer, qu’il est actuellement en train d’écrire. Sa démarche est à la croisée des chemins entre le travail de Dali et la mouvance punk industriel, rendant le tout assez parfaitement irrésistible. [Baekdal et Andrew Chase via Book of Joe]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. kane: preuve que non, y’en a toujours un pour parler d’Apple quelque que soit le sujet abordé…lassant.

    Cet éléphant est un vrai bijou! Il est vraiment superbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité