Au volant de la Tesla Roadster (2)

(suite...) La Tesla Roadster file en 3,9 secondes à 100 km/h départ arrêté grâce à un moteur électrique développant 248 ch et 280 Nm de couple. En comparaison, la Lotus légale la plus rapide du marché est battue d'un dixième de seconde, mais le rapport poids puissance est équivalent à celui d'une Elise à cause d'un poids de 1225 kilos (près de 320 kilos de plus qu'une Elise) principalement dû aux batteries. Deux éléments la rendent plus rapide: elle ne perd pas de temps au passage des vitesses et 100% du couple est immédiatement disponible au démarrage. Les deux premières transmissions en ont subi les conséquences, détruites après quelques milliers de kilomètres. Tesla a alors réglé le moteur à maximum 14'000 t/mn, capable d'une vitesse maximale de 200 km/h, tout en faisant passer ses performances de 5,7 secondes à 3,9 secondes le 0 à 100.

A l’essai, l’engin semble disposer de la quantité parfaite de couple et même si cela a été fortement déconseillé, débloquer le contrôle de traction peut permettre de vraiment s’amuser (peut-être pas sur la route toutefois, mais en circuit par exemple). C’est ce qu’on dit, Gizmodo ne se permettrait pas d’essayer. La conduite s’effectue un peu comme sur une automatique et chaque freinage permet aux batteries de se recharger. Les sensations sont assez surprenantes et puissantes, d’autant que le seul frein moteur est parfois largement suffisant pour faire ralentir l’engin.

C’est une Roadster, donc les vertus de l’aérodynamisme en prennent un coup sur autoroute toutes vitres ouvertes.

L’accélération fait vraiment voiture du futur, laissant sur place la plupart des autres véhicules à essence à la technologie moins avancée. Mais son poids fait que la Tesla a beau être super équipée, elle ira là où sa vitesse l’emporte et il n’y a pas beaucoup de place pour la souplesse dans les virages, mieux vaut bien viser et surveiller sa vitesse.

Elle n’est pas facilement survireuse et se comporte un peu comme un camion. Une Elise sera peut-être plus facile à manier, mais elle est quand-même plus souple que la plupart des berlines.

DSC_2059.jpgDSC_2066.jpgDSC_2065.jpgDSC_2070.jpgDSC_2074.jpgDSC_2079.jpgDSC_2076.jpgDSC_2084.jpgDSC_2081.jpgDSC_2083.jpgDSC_2085.jpgIMG_9435IMG_9472IMG_9497IMG_9520IMG_9524IMG_9527IMG_9558IMG_9565_2DSC_2075.jpgDSC_2062.jpgDSC_2056.jpgDSC_2042.jpg

(à suivre…)

[Photos de Monica Laipple & Gizmodo – Essai via Tim Ferriss]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ouai elle pourrie une Lotus, mais laquelle ?
    Elle doit surement battre une lotus exige en accélération, mais dans les courbes cela ne doit pas être la même donne ! Et si c’est pour rouler vite juste en ligne droite, déménage en allemagne comme ca tu pourra te faire de l’autoroute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité