Au volant de la Tesla Roadster (3)

(suite et fin...) En 5 minutes d'essai il n'a pas été possible de déterminer à quelles vitesses la voiture était plutôt sous-vireuse ou facile à déplacer comme un camion, il faut être juste. De plus, ni Tesla ni internet n'ont de piste de slalom ou de résultats de distances de freinage. C'est certainement une conspiration de plus, mais on s'en fout car la Tesla Roadster est unique dans le genre voiture électrique orientée performances et mérite des louanges pour ce qu'elle réussit à être. Rappelons-nous que son moteur est efficace à 80-90%, quelle que soit l'altitude, contre 20% pour les moteurs à combustion qui perdent de leur efficacité au fur et à mesure que l'air se raréfie (moteurs atmosphériques). Le jour où l'on s'intéressera de plus près à l'efficacité d'un moteur, ce genre de véhicules électriques aura le vent en poupe.

Par son aspect intérieur, la Tesla Roadster ressemble aux petite Britanniques mais avec des améliorations. Les portières ont été abaissées pour faciliter l’entrée (quoique toujours un peu acrobatique) les sièges en cuir sont plus confortables et chauffants, la stéréo super classe est une JVC KD-NX5000, avec lecture de DivX et DVD, navigation, disque dur de 40Go et un dock pour iPod. Elle est un peu basse sur la console mais elle est magnifique et ils ont planqué un subwoofer quelque part dans le cockpit pour les poum poum. Un LCD tactile sur la gauche permet de gérer la charge, de surveiller la pression des pneus, etc. Votre postérieur est à environ 20 cm du sol.

La plupart d’entre nous ne peuvent se payer cette merveille et les autres seraient nombreux à préférer une Elise d’occasion pour connaître les mêmes sensations, si les yeux de guêpe ne les rebutent pas. Mais la Tesla est une sacrée voiture, même si elle est plus chère qu’une Lotus. Elle est rapide, efficace et électrique. Elle est sexy et si vous en possédez une c’est que vous êtes riche. Si Tesla a connu quelques soucis de production au départ, ils n’ont pas attendu que la vieille industrie pote du pétrole se bouge pour présenter un véhicule révolutionnaire. Et l’industrie automobile n’est pas garante de la pérénité de ses bénéfices, regardez GM qui a besoin de milliards pour survivre, et combien ont été au bord de la faillite dans leur histoire. Ils n’auront qu’à bien se tenir et essayer de rattraper le retard avec leur puissance à pouvoir faire baisser les prix, espérons. Il n’y a qu’un dinosaure pour ne pas être impressionné par la Tesla Roadster.

Fin du test de 5 minutes qui ne reste qu’un test de 5 minutes…

Au volant de la Tesla Roadster (2)

Au volant de la Tesla Roadster (1)

[Photos de Monica Laipple & Gizmodo – Essai via Tim Ferriss]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Belle + Puissante + Ecolo + Rêve de Gosse = Need !!!

    « Petit Papa Noyel,

    J’ai été très sage cette année.
    J’ai résisté à la tentation de l’iPod et je n’ai pas de Seegway non plus.

    Si tu passes par là dans la nuit du 24 au 25 décembre, tu verras que la place de parking devant chez moi est disponible et qu’elle peut accueillir une petite Tesla.

    En espérant que tes rennes soient en forme, car mine de rien, elle n’est pas très légère malgré sa petite taille.

    Bien à toi

    PS : Tu trouveras du café frais et des petits biscuits dans la cuisine »

  2. Remlines,

    Je vais bien passer prendre les biscuits et le café (je le prefere chaud) et te livrer ton cadeau.
    Si a ton reveil la place de parking est toujours vide, c’est qu’on sera venu te la voler 2s apres mon passage, mais je serai pourtant bien passé…

    Cordialement,
    Petit Papa Noyel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité