SIDA : des patients marqués avec une puce RFID ?

Dans quelques jours, le 1er décembre, ce sera la journée internationale de la lutte contre le Sida. Pendant ce temps à l’autre bout du monde, dans un ultime exercice de destruction des droits de l’homme les plus fondamentaux, des politiciens indonésiens envisagent d’implanter des puces d’indentification sans contact à radiofréquence, (je parle de puces RFID) aux patients atteints du Sida.  L’objectif est de surveiller ceux qui ont montré « un comportement sexuel actif ». John Manangsang, un des je-fais-tout-pour-ressembler-à-Himmler version indonésienne qui ont proposé la loi, l’explique simplement :

C’est une technologie simple. Un signal émis par la micro-puce trace leur déplacement et les autorités de surveillance reçoivent ce signal.

Puis, il ajoute qu’ils envisagent de punir les patients atteints du HIV/SIDA qui ont infecté une personne saine. Pour une raison inconnue, ce guignol pense (sic!) qu’utiliser la technologie RFID pour réduire les humains à du bétail est le meilleur moyen d’enrayer la transmission du Sida/HIV dans sa province (le nombre de personne infectées est 20 fois plus élevé que la moyenne nationale indonésienne).

Evidemment, on le sait tous, punir une personne est encore la meilleur manière d’arrêter une maladie. Pourquoi vouloir attaquer la source du problème, qui selon les observatoires de la santé internationaux habituels, est le manque de préservatifs et d’information sur le Sida dans la province associée à certains rituels dans les tribus papous de Nouvelle-Guinée Occidentale.

Quel sera son plan B . Les enfermer dans des camps ou leur tirer une balle dans la tête ?

[Reuters]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi je trouves que c’est une très bonne idée !

    Car les gens atteint du SIDA sont dangereux pour les autres… et beaucoup de malades ont des comportements à risques par vengence.

    Bien sur après c’est triste ce qu’il leur arrivent au niveau de la maladie, et il faudrais leur trouver un remede, mais c’est pas pour cela qu’il faut faire l’impasse sur le fait qu’ils puissent rendrent malade des gens qui eux n’ont rien.

  2. Bon, c’est le genre d’article qui va faire réagir, alors je profite.
    Sérieusement, je suis un peu d’accord avec ArkCrystal. Il faut empécher les malades atteints du SIDA de contaminer les personnes « saines » je pense que personne ne me contredira la dessus…?
    Mais bon, la manière dont ce guignole annonce la chose, avec sa solution proche de la Shoah craint vraiment énormément, et fait flipper…

    Je pense aussi comme vous que le pblm vient des films pornos (tout le monde ne porte pas de préservatif dedans), du manque de préservatif, et d’informations.

  3. ArkCrystal,

    Imagine qu’on t’implante une puce rfid dans le derchon pour repérer toutes les aneries que tu pourrais dire et qu’à un moment on dise « non vraiment tu en dis vraiment trop, donc on va t’éliminer ». Tu trouverais toujours que c’est une bonne idée ?

  4. o_O’

    Ce qu’il ne faut pas lire…
    « Par vengeance » ???
    Tu as lu ça dans « Info du monde » ou dans « Le nouveau détective » ?

    Mais oui, j’ai moi aussi reçu cette chainmail : des groupes de malades du sida planquent leurs seringues infectées dans les fauteuils des cinémas. Avec leur amie la marmotte qui mets le cancer dans des papiers d’alu…

    On pourrait aussi marquer les gens qui ont des maladies génétiques et leur interdire d’avoir des enfants, comme ça pas de risques ? Ca aussi c’est « une très bonne idée », hein ?

    Non mais dites-moi que c’est de l’humour !

  5. Bienvenue dans le meileurs des mondes…
    Pour l’instant il testent mais il y arriverons, la puce rfid our toute la planete. Le but ultime te controler totalement. exemple: il suffit de remplacer l’argent par la puce, ensuite tu fais une connerie ou une erreur (errere umanum est) et on te coupe les vivres, ton argent, ton adsl, ta voiture, ton telephone, ton passeport, ta carte de bus, tes clés, ton droit de vote…………………………………………..(rajoute ici tout ce que tu veut)……………

  6. M’enfin, des « villages récréatifs et de travail pour personnes atteintes du SIDA » leur reviendrait sûrement moins cher à mettre en place… « arbeit macht gesund » pourrait même être leur devise!

    ‘franchement quoi…

    La maladie se propagerait moins si on éduquait les gens et leur donnait des capotes, ça serait un bon début.

  7. Nous vivons dans un monde tourmenté ..
    mon avis très personnel est assez neutre… il y a des gens inconscients qui ont attrapé la maladie car ils étaient ignorants et d’autres car ils étaient insouciants … et les deux ne méritent pas la lobotomie, la manipulation et le faite d’être tracés.. il y a aussi ceux qui le font expres afin de contaminer le monde par « vengeance ».
    L’humanité au lieu de tracer devrait investir afin de trouver des remèdes… mais on investi dans des claviers optimus maximus et des nokia « vertu »
    Humanité inconsciente …

    // fautes de frappe involontaires

  8. « personne n a de pensés pour ceux qui ont attrapé le virus accidentellement (transfusion ou autre …) votre cynisme m’écoeure.. »

    Certes, mais je ne vois pas la différence entre une personne infectée par transfusion et une infectée lors d’un acte sexuel. Pour moi les deux cas sont accidentels.
    Et, je suis peut être idéaliste, mais je ne pense pas que les transmissions volontaires soit aussi communes que certains se plaisent à penser.

    Ceci dit je pense que le fichage par RFID est une vaste blague, une puce ne remplace pas une capote.

  9. Je pense qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais malades. Je pense aussi qu’il existe un obscurantisme malsain basé souvent sur une mauvaise interprétation religieuse ou politique qui amène des responsables à oublier l’humain et à ne traiter les problèmes que comme des données statistiques ou autres. On commence par se déshumaniser et on finit avec des crimes contre l’humanité.

    @Arkcrystal et @Clems :
    Il est important de donner un peu de profondeur à une reflexion sur un sujet aussi grave.

  10. ArkCrystal, franchement j’espère que tu ne penses pas ça réellement.

    Si oui, je pense à l’inverse retourner le problème, et mettre une puce aux personnes qui penses comme toi. Ta puce sonnera quand tu t’approcheras des autres, tu sais les humains !

    Quand penses tu ?

  11. Pas la peine d’écrire un roman, c’est clair : si on peut éradiquer à jamais la maladie la plus terrible que l’humanité ait jamais connue, si on peut garantir à nos petits enfants qu’ils pourront baiser sans capote sans risquer de mourir, alors la liberté individuelle d’une poignée de mecs atteints, on en a mais alors rien à faire.

  12. Je suis sidéré par certains commentaires. Si on veut éradiquer le Sida, il faut informer, éduquer et mettre une capote. Personne ne s’amuse à refiler le virus à quelqu’un. Quand tu baises sans capote, tu sais que tu prends un risque. Après, tu peux pleurer et accuser l’autre. C’est plus simple que d’admettre qu’on a voulu jouer à la roulette russe et qu’on a perdu.

    Le sida n’est pas une fatalité. Il se nourrit de la misère éducative et préventive ou du manque de moyens à disposition dans certains pays. Altimor, il faudra que tu expliques ton raisonnement, je ne vois pas comment mettre une puce peut éradiquer le sida.

  13. WAWWWWWWWW ça c’est du bon gros sujet à polémique, je suis fan :)

    Pour répondre à certain : les fameuse aiguille contaminé sur les siège de cinéma ça ne fonctionnerais pas, pourquoi ? le virus mis à l’air à température ambiante meurs. sujet clos.

    Ensuite j’avais « vu » à la téloche un mec en violé un autre en lui ayant dit « j’ai le SIDA hahaha » (bon, happy end, l’autre ne l’avait pas chopé)

    Ensuite, puce RFID de partout ? pas de problème nos amis les pirates, les insoumis, sont la pour tout pirater, contourner, créer une résistance. Bref je ne me fait pas de soucis, je compte sur les gens intelligents instruit par wikipedia 😀

    Et puis après tout, une énorme remise en cause mondiale, ça ne peut franchement pas nous faire de mal, dans tous les cas un monde meilleur sera reconstruit… et puis on recommencera…c’est beau les cycles…

    ps: je reste quand meme carrement pour la communication et la prevention, mais marqué les malade de puce RFID c’est un peu abusé.

  14. @ Altimor : On ne fait pas des omelettes sans casser des oeufs, hein ?
    T’es du genre à croire que l’on peut bombarder pour la paix ou baiser pour la virginité ?

    C’est lamentable. La moitié d’entre vous ne voient plus les malades comme des humains, mais comme des gens dont il faut au mieux se méfier, au pire se défier, car ce sont bien évidemment de dangereux sociopathe prêts à pourrir la terre entière (de la même façon que l’on sait que tous les cancéreux braquent des banques, c’est bien connu madame Michu).
    Votre peur se la dispute à votre ignorance.

  15. Une petite remarque suite à ces échanges évoluants entre le passionnant et l’angoissant:
    1) Je trouve totalement scandaleux de marquer des hommes qui n’ont commis aucun délit comme des boites de conserve dans les hypermarché de demain. Une maladie n’est pas un délit (ce seraient des pédophiles le problème serait différent).

    2) pour info, la transmission volontaire d’une maladie et plus particulièrement du sida n’est pas une légende urbaine. Je vous rappelle pour ceux qui l’ont oublié ou ne l’on pas vue que lors du Sidaction sur TF1 il y quelques années (l’année juste avant la prose à partie du ministre par le président d’Actup, ce qui entre nous n’a pas aidé la cause) une fille présente sur le plateau à raconté comment elle avait été contaminé volontairement par un mec malade. Elle avait 18-19ans, souffrait de dépression et avait été hospitalisée dans une maison de repos. Un de pensionnaire plus âgé, atteint du sida et diagnostiqué, a eu une aventure avec elle et lui a transmis la maladie en toute connaissance de cause. Coup de grâce, c’était la première fois quelle couchait avec un mec. Pour ceux qui doute, vous pouvez rechercher dans les annales, elle a raconté son histoire en direct devant qq millions de téléspectateurs.
    3) ce n’est pas pour autant qu’il faut faire un procès d’intention à tous le malades du sida et de toutes les maladies mortelles ou inguérissables à l’heure actuelle. Mais il est vrai que transmettre une maladie mortelle, quelle qu’elle soit est un geste impardonnable et inqualifiable qui au regard du droit doit être considéré comme un empoisonnement volontaire et puni comme tel.
    4) Mais le propos de notre cinglé asiatique n’a rien à voir avec ça. Marquer des gens au lieu de les soigner n’a jamais rien résolu.

  16. Les cas les plus rares sont les cas les plus exceptionnels, donc, dont on parle le plus : exemple : bombe bactériologique, bombe sale ou contamination volontaire du SIDA.

    Je rappelle qu’il existe des séropositifs sains (et ça, on ne sait pas pourquoi).

    Les ignorants sont les plus dangereux (cf. commentaires) : guidés par la peur ils sont prêts à remettre en cause l’Humanité pour échapper à leur peur avant de retomber dans une autre.

    J’aurais personnellement tendance à penser qu’il faut aider les personnes les plus fragiles afin de leur permettre d’exprimer toutes leurs richesses.

    Le marquage (comme l’Histoire nous l’a malheureusement montré) n’est certainement l’idée la meilleure.

  17. je trouve ca genial comme idee et je pense que je ferait passer un amendement en france a se sujet … en effet j’ai des actions chez les frabricants de puce RFID :p

  18. Arkcrystal :
    Tu seras d’accord avec moi que la plupart des gens qui sont atteints par le sida l’ont eu suite à des rapports sexuels non protégés mais consentis. Aujourd’hui, avec le préservatif il est possible d’avoir un moyen de protection efficace contre le sida. Donc au lieu de stigmatiser une population du fait de sa maladie, il est plus simple que chacun se protège. Arkcrystal tu n’as donc aucun risque d’attraper le sida à moins que TOI accepte un comportement à risque.
    Et puis pourquoi foutre des puces à ceux qui ont le sida, pourquoi pas à ceux qui ont le papillomavirus, une hépatite quelconque, un HSV 1 ou 2 etc…
    Bref, Arkcrystal tu as une mentalité de néo-nazi !

  19. Qui poste ici en connaissance de cause… je veux dire qui as parmis c’est proches ou lui meme cette maladie?
    je trouve sa mais d’une cruauté… on ne peut pas conditionner les gens par Lot à laide d’une puce RFID…
    concretement deux options, vous avez les partisans qui soutiennent cette demarche car pour eux le pb viens d’un risque potentiel d’etre en quelque sorte contaminé par une source exterieure…
    Croyez vous qu’il existe dans le monde beaucoup de personne capable de transmettre leur afflictions? certainement un minorité
    Si pour chaque minorité on devait nous cataloguer en lot par exemple : ils existes des terroriste sur la region afgane cela veut t’il dire que pour liminiter le risque de terrorisme vous seriez pret à les cataloguer…

    Pour quelles applications derriere? serai vous aussi libre que n’importe qui?
    Immaginez vous un instant aussi partisant des puces pour les malades mais que vous meme vous apprenz dans la semaine etre malade souhaiteriez vous pour autant vous engager dans la .fr

  20. On dit de ne pas cataloguer les gens, mais on me dit que j’ai une mentalité de Néo-Nazi…

    Remettez vous en question, et ce que vous dites aussi car ça devient franchement grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité