Les gratte-ciels s’éclatent à Shanghaï

Capitale financière et économique de toute l’Asie, Shanghaï laisse les architectes rivaliser de dextérité pour construire les tours les plus hautes du monde, comme au bon vieux temps de la New York des années fastes. La Shanghai Tower atteindra 632 mètres lorsqu’elle sera terminée, 140 mètres de plus que le Mori Building qui est actuellement l’observatoire le plus haut du monde, pour devenir la tour la plus haute de Chine.

La Shanghai Tower se compose de neuf bâtiments cylindriques empilés les uns sur les autres et recouverts d’une double couche. La couche extérieure en forme de triangle qui se tord jusqu’au sommet. Le cabinet Gensler de San Francisco réalise l’objet qui contiendra bureaux, hôtel de luxe, neufs jardins suspendus, magasins et une station de métro.

Malgré la situation économique actuelle, personne ne pense que le projet risque de ne pas voir le jour comme cela a failli être le cas pour la tour Mori (le décapsuleur géant qu’on voit juste à côté), commencée avec des fonds Japonais mais qui a dû être terminée par les Chinois. Reste qu’une tour Japonaise ne saurait dominer l’horizon de Shanghaï à aucun prix. [The Design Blog]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. De même pour la pause clope qui va donc durer 35 min le tps de descendre et en evitant la causette avec la joli secretaire du 99eme etage !!!!

    L’avenir va finir par me decevoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité