Un thermomètre pour traquer les fuites

Maintenant que l’hiver approche à grands pas, il est temps de colmater les fuites. C’est là qu’entre en action le détecteur de fuites thermiques mis au point par Black & Decker. Au lieu de faire le tour de votre maison en vous léchant le doigt et en le levant en l’air, le détecteur de fuites vous propose une approche plus high tech qui consiste à traquer la moindre différence de température, signe d’une fuite ou d’un pont thermique.

Lorsqu’une zone à problème est repérée, un pointeur bleu vous indique l’endroit a inspecter. Pas mal pour un appareil à 40 $ (30 €) qui vous fera sans doute économiser beaucoup plus une fois que vous aurez colmaté la fuite. La sortie du détecteur est annoncée pour le mois de janvier. [Black et Decker via OhGizmo via DVICE]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une idée cadeau pour papa qui détonne… Quoi qu’une fuite on a le temps de la découvrir… Ca marche sur les bébés ? Peut-être un nouveau gadgets pour les départements géronto… Oh c’est petit…

  2. Quelles que soient les circonstances je garde la tête froide.
    Mais quel esprit mal tourné! il me revient que je parlais en fait de son petit coeur.
    M’enfin!

  3. Surtout que les transferts thermiques dans une maison sont plus liés à des surfaces qu’à des gradients de température.Plus précisément les déperditions sont linéaires avec la température mais augmentent au carré avec les surfaces (murs extérieus, toiture) et varient aussi avec l’humidité en plus.
    Si on veut traquer des ponts thermiques il faut commencer par couper la VMC et boucher les aérations de la cuisine et de la salle de bain !
    Ce truc est un attrape gogos ou alors pour d’autres usages comme je l’ai proposé ci-dessus.

  4. Pas tout a fait d’accord…. je suis en train de rénover une vieille baraque en pierre….. qui avait déjà été en partie « rénovée »… mais plus du bricolage qu’autre chose et l’isolation apparement c’etait une notion assez aléatoire…. et fan de lambris….. résultat… des courants d’air à pas mal d’endroits, mais impossible de discerner clairement d’ou ils viennent….. c’est dans ces cas que cet appareil pourrait etre pratique…

  5. Je ne dis pas qu’il ne faut pas se débarrasser des courants d’air bien sûr, mais il y en a des naturels ou des forcés, il faut bien de la ventilation.
    Cela n’empêche pas, ne serait-ce que pour des raisons de confort, d’étanchéifier les embrasures et autres seuils de portes.
    Mais dans le bilan d’un batiment c’est le rayonnement des surfaces extérieures qui crée le plus de pertes thermiques: donc isolations des murs et combles d’abord.
    Le matériel à utiliser comme le proposait Gui c’est une caméra thermique (ça se loue) avec laquelle on prend des vue de la maison (murs et toiture) en plein hiver et chauffage à fond.Là on voit tout de suite à quels endroits ça rayonne en IR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité