Les claviers numériques auxquels vous avez échappé

Vous n’y pensez certainement pas tous les jours, mais il y a eu un processus de sélection intense au moment du choix de la disposition des boutons sur les claviers numériques. Assez ironiquement, le clavier que nous utilisons aujourd’hui a un taux d’erreurs assez élevé.

Le tableau ci-dessus montre les 4 finalistes et le design « rotary » de départ. Les croix et les astérisques montre les taux d’erreur, la vitesse de frappe et les préférences esthétiques. Êtes-vous triste que le rotary n’ait pas été conservé ? Moi non plus.

Si l’histoire et les goûts dans les années 60 avaient été différents, on pourrait s’imaginer en train de viser du doigt des boutons disposés en forme de triangle ou de Lune, alors que notre taux d’alcoolémie ne nous permettrait même pas d’attraper correctement le combiné. J’aime bien le II-B, mais avoir une conversation téléphonique en sortant du bar me demanderait un peu plus d’effort qu’aujourd’hui. C’est kif-kif.
[Mental Floss]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. moi je me suis toujours demandé pourquoi les clavier de téléphones et de carte bancaire ne sont pas dans le même sens que ceux des ordinateur et des calculatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité