Le télescope Hubble a peut-être trouvé les traces d’une possible vie extra-terrestre

Il semblerait que Hubble devienne très prochainement une pièce maîtresse dans le dispositif de recherche d'une vie extra terrestre.

Une nouvelle technique développée par la NASA a trouvé du dioxyde de carbone, l’un des éléments constitutifs de la vie, sur une planète de la taille de Jupiter baptisée HD189733b :

Le dioxyde de Carbone est la cause principale de toute cette agitation car, si toutes les circonstances sont réunies, il pourrait y avoir une ressemblance avec l’activité biologique présente sur Terre. Le fait que nous soyons en mesure de détecter et d’évaluer sa quantité est très gratifiante au regard des efforts de longue haleine pour trouver des planètes, déterminer leurs composantes et savoir si elles seraient en mesure d’abriter une forme de vie.

Jusqu’à maintenant, Hubble était principalement utilisé pour observer les étoiles et les galaxies éloignées. Quoi qu’il en soit, la nouvelle méthode d’analyse crée par Mark Swain, un chercheur de la NASA pour un laboratoire de Pasadena en Californie, utilise le téléscope spatial couplé à une camera infrarouge et de multiples objets de mesure de spectrométrie pour trouver ces informations.

Cette technique nécessite que la planète observée obstrue la luminosité de son étoile. A ce moment précis, la lumière de l’étoile peut être soustraite de la luminosité totale provoquée par la planète et son étoile avant l’éclipse. Grâce à cela, les chercheurs peuvent analyser la composition chimique de l’atmosphère de la planète en mesurant la luminosité résiduelle, puisque les gaz « absorbent certaines vagues lumineuses émanant du cœur en fusion de la planète ».

Selon la NASA, HD189733b est actuellement trop chaude pour être en mesure d’accueillir la vie (du moins la vie telle que nous la connaissons sur Terre) mais la méthode ouvre la voie à la découverte de la vie dans des systèmes solaires très éloignés.

Comme si Tom n’était pas une preuve suffisante que les extra-terrestres existent vraiment…[NASA]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. vous pouvez retirer ce message apres avoir corrige.
    Je pense qu’il y a une petite erreur de traduction:

    « Selon la NASA, HD189733b est actuellement trop chaude  »
    ->
    « Selon la NASA, HD189733b est EN FAIT trop chaude  »

    « actually » est un faux ami

  2. C’est vrai, oli a raison, actually est un faux ami.

    Ceci dit, je pense qu’on peut ici prendre une licence poétique …

    …en estimant que cette planète est trop chaude actuellement, et qu’elle est en train de se refroidir, et sera prête un jour à devenir une de nos colonies.

    A moins que les stellaires ne soient passés là avant nous.

    Non ?

  3. Il me semble que la vie n’est pas la seule à pouvoir produire du CO2. Ya aussi les volcans.
    Je pense plus qu’il faudra accumuler plusieurs indices indirects avant de pouvoir dire qu’on a trouvé des traces de vie extra-terrestre.
    La recherche de la signature des sphères de Dyson est une autre méthode (mais qui cherche alors des civilisations), et qui a donné des résultats surprenants (17 objets ayant les caractéristiques d’une sphère de Dyson ont été découvert dans notre galaxie)

  4. Comme dit COCO nous somme la preuve IRRÉFUTABLE que la vie extra-terrestre existe !!! C’est logique !!! Pourquoi il n’y aurai que nous qui existons ? c’est la question que tu devrais de poser THOM avons de faire des remarques non fondés…

  5. belle découverte mais elle est à quel distance de la terre cette planète ?
    puis même si elle est trop chaude, sur terre la vie évolue et s’adapte à son environnement. donc si elle est trop chaude il peut quand même y avoir de la vie qui y résiste 😀

  6. <Thom « T’as fumé quoi toi? »

    ah désoler je savais pas que les Judéochrétien allez sur des site genre Gizmodo
    ou alors une personne qui ne look pas plus loin que le bout de sont nez
    mais si tu pense toute suite Alien ou E.T c’est pas forcement de ce style la « extra-terrestre »

    ou aussi petite bacterie qui ce balade sous la glace de l’une des l’une de jupiter

  7. salut pour moi je pense qu’il ne peux pas avoir de vie sur hd189733b qu’il n’est autre que mercure ou vénus les planètes les plus proche du soleil après il y’a la terre alors ça ne peux qu’être c’est 2 planètes mercure ça distance moyenne au soleil est de 58 millions de km et ça température est de -180 a + 430 c quand a vénus ça distance au soleil est de 108 millions de km est ça température est de + 490 c alors en choisissent : puisque qu’il nous parle de dioxyde de carbone je dit et sont hésiter que c’est vénus par ce que sur mercure il ya du hélium mes malgré tout nous pouvons pas vivre sur vénus puisque la distance de notre planète la terre au soleil est de 149,7 millions de km et la température est de -70 c a + 55 c alors imaginer vous mémé merci a plus.

  8. « sur une planète de la taille de Jupiter baptisée HD189733b »

    « de la taille de … » il n’est ni précisé la distance entre HD189733b et son étoile, ni quelle taille fait son étoile.

    De plus tes calcul pourraient êtres bon que si on se basait par rapport au soleil et encore … tu ne connais pas la distance qu’il y a entre HD189733b et son étoile, donc comment tu a fais ton calcul ?
    De plus, HD189733b n’est pas dans le système solaire ;D.

    Merci

  9. Pour le coup du « Notre existence montre que la vie extra-terrestre est possible », je n’y avais pas pensé comme cela et c’est vraiment pas con 😉
    Mais au final je crois qu’il y a une grande différence entre une évidence et une preuve (même si en anglais c’est un peu la même chose ^^)
    Ce que je veux dire c’est qu’il est quand même possible tant qu’on aura pas prouvé le contraire que nous somme seul. Mais les choses avance vite, patientons…

  10. je ne voit pas en quoi notre existence prouve irréfutablement l’existence de vie extraterrestre , les composants (graine) de la vie sont bien sur présent dans l’univers sous la forme d’acide aminé je croit, mais rien absolument rien ne dit que c composants ai rencontré les condition nécessaire a leurs développement ailleurs dans l’univers .

    L’immensité de l’univers n’est pas un argument non plus , ce serait même plutôt l’inverse si on pense au coup de bol énorme qu’il a fallu pour que composants ( trés peut nombreux dans l’univers) et condition optimale ( tout aussi peut présente d’après nos observation) ce rencontre chez nous .

    après bien sur on ne sait pas grand chose et la vie a peut être pu ce développer d’une manière tellement radicalement différente que nous ne le soupçonneront même pas . Toujours est il que, dans l’état actuel de nos connaissance , il y a très très peut de chance que la vie multi-cellulaire existe ailleurs mais ce genre de découverte redonne un peut d’espoir.

    Le reste c’est de la SF

  11. Nous sommes la preuve irréfutable que la vie dans l’univers existe, mais ça ne veut rien dire pour la vie extra-terrestre.
    Je suis pas expert en langues, mais le mot « terre » et « extra » dans extra-terrestre devrait vouloir dire « Hors de la terre ».
    Donc, on ne peut rien dire sur la vie hors de la terre, sauf si on considère les astronautes qui sortent dehors, c’est vrai qu’au moment de quitter la terre, ils deviennent extra-terrestre :p

  12. Mouais… Statistiquement parlant, avec les milliards de milliards d’étoiles et de « systèmes solaires » similaires au notre, il y a de grandes chances que la vie extra-terrestre existe.

    Ensuite les réactions très humaines « nan y’a que nous » sont logiques, quand on sait que longtemps l’Humain a cru que le soleil tournait autour de la terre ^^

    Et pour ceux que ça intéresse, ConcombreMasqué a parlé des « Sphères de Dyson », ce qui est véritablement passionnant : en résumé, Dyson est un astrophysicien qui est parti du principe qu’une civilisation évoluée aurait besoin de tellement d’énergie qu’elle engloberait son étoile d’une sorte de sphère récupérant l’intégralité de son énergie pour l’utiliser. Il suffit donc de scruter le ciel à la recherche de pareil système pour trouver la preuve d’une civilisation extraterrestre évoluée :)

    Mais il est vrai que des extra-terrestres pourraient également être des bactéries sur une planète éloignée ou même, pourquoi pas, des particules communicantes étant présentes dans tout l’univers *yeux perdus vers l’horizon*

  13. En fait, il y a une théorie qui dit en gros la chose suivante : si la vie est apparue dans notre système solaire, qui est tout ce qu’il y a de plus commun, c’est que la vie doit être quelque chose de commun dans l’univers.
    Ce n’est pas exactement ça, mais l’esprit est là !
    Attention cette phrase ne prouve rien non plus, je me défend déjà des futures railleries.. lol
    En fait notre système solaire est même très jeune, si on le compare à beaucoup d’autres, donc on pourrait même penser que c’est la vie qui n’a pas envi d’être trouvé.
    Hé oui, on cherche la vie, mais qui nous dit qu’elle veut bien nous laisser la trouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité