Après un changement de la lettre « P » sur son clavier, un gars retrouve sa machine complètement formatée

C'est une règle de base issue du bon sens: penser à faire une sauvegarde de son système et/ou de ses fichiers avant d'envoyer son ordinateur en réparation (quand c'est possible, bien sûr). Le magazine Consumerist rapporte l'histoire d'un client qui l'a appris à ses dépends.

S’il n’y a pas de politique officielle chez HP concernant l’intégrité des données lors de réparations mineures, mieux vaut garder cela en tête. Le consommateur en question a donné son ordinateur portable à réparer à cause d’une lettre « P » qui ne fonctionnait plus sur son clavier. Lorsqu’il a reçu l’ordinateur en retour, toutes ses données avaient été définitivement effacées.

Faire une sauvegarde de ses données est donc une règle de base lorsqu’on envoit son ordinateur à réparer. Pensez à ce que vous perdrez. On est tous un peu paresseux, mais mieux vaut toujours prévenir que chercher une cure qui n’existe pas. [Consumerist]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Formater une machine pour une lettre P qui ne fonctionnait pas, franchement ils sont un peu incompétents chez HP…. C’est comme si j’emmenais ma voiture a vidanger et que je la récupère avec une couleur différente, les freins changés…bref. No comment!

  2. C’a a fais un peu pareil avec ma mère et un réparateur à domicile…

    « Le son marche pas ? Formatez formatez formatez !!!!! » <– Et le driver son du con ?

  3. Ayant travaillé pour le SAV d’une grande enseigne que je ne citerai pas, je peux vous dire que c’était mon quotidien.
    Aucune garantie de récupérer ses données lors d’une réparation, la sauvegarde étant un service qu’on me demandait de proposer, service évidemment facturé CHER.
    De plus, les procédures exigeaient de réinstaller systématiquement les ordinateurs afin d’effectuer des diagnostics rapides et d’éliminer tout problême logiciel; l’envoi en atelier ayant un coût.

    A savoir, ne jamais oublier de lire les petites lignes, souvent situées au DOS des formulaires de SAV, donc impossibles à lire en temps normal (Et oui, vous signez des documents sans en connaitre le contenu).

    Sinon je ne m’étalerai pas sur les subtilités que sont les « échanges standards » (CAD échange contre une machine usagé, par opposition à « échange neuf ») et au ateliers de réparation qui foutent des composants également usagés lors des réparations.

  4. moi ! moi ! moi !! j’en ai une aussi !!! lol
    petite histoire …
    ma copine ayant envie de ce payer un ptit netbook sympa pas trop chere avant noel , se choisi donc un aspire one blanc sympa (bref) ….
    pour commencer a la reception du truc etat impecable , mais ….. sous linpus ben pour du linux … lol moi qui suis sur debian depuis des lustre , je me doutais pas qu’une tel distrib aurait pu voir le jour !!! lol mdr !! et la ca devient marrant …. l’os étant completemant instable , il plante la becane avec une jolie coupure de la gestion batterie a 50 % . bref ne voulant pas toucher a ce truc je n’ai rien dis et laissé faire ma copine , avec le sav acer …… apres une petite attente , un gars lui repond : oui oui li blem il est connue , fo ktu le renvoi wala on t’envoi un coli tou neuf , chte jure et on t’en renvoi un otre la gazelle … bla bla bla …. elle recois le « paquet » a renvoyer chez acer france gratuitement , 2 semaine passe et la …. ouverture du « nouveau neuf, tou frais aspire one ?? ben nan , rayé , clavier mal repositionné, bref que du bonheur surtout qu’il marche aussi bien qu’avant !! bon ma coipne en pleur me supliant de lui venir en aide , j’installe donc ubuntu , quelques reglage , quelques paquets ligne de commande , un tournevis , pi voila tou marche ! baleze quant meme les sav hein ?? !!! chti jure ca déchire sa maman !! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité