Pastebud n’est pas vraiment étanche

Pastebud, l'appli permettant le copier/coller entre les courriels et Safari, a envoyé les courriels copiés (y compris les informations personnelles) à tout le monde sauf l'utilisateur concerné.

Nous étions emballés par Pastebud, mais il s’avère que son démarrage a connu un couac de taille, puisque le texte intégral des courriels copiés, qui est envoyé à un presse-papier en ligne, était adressé aux mauvais utilisateurs.

Harry McCracken de Technologizer s’est rendu compte qu’il recevait des courriels inconnus de la part de Pastebud, beaucoup d’entre eux contenant des noms et d’autres informations personnelles. Surtout, aucun des textes qu’il avait essayé de copier ne lui était revenu, ce qui signifiait très probablement qu’un complet étranger accédait à ses courriels.

Jed Schmidt, le créateur de Pastebud, a plutôt vite compris le problème, qui revenait à accumuler les adresses dans une sorte de pot commun à partir duquel les éléments étaient transmis de manière aléatoire.

Les choses sont apparemment entrées dans l’ordre maintenant, mais c’est une illustration de plus du fait qu’il ne faut pas confier aveuglement des données sensibles à des sites, services ou applications non éprouvés préalablement. [Technologizer]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité