Un ordinateur de la NASA employé pour une basse vengeance personnelle

Un ingénieur logiciel de la NASA doté d’une habilitation de sécurité de haut niveau et par ailleurs propriétaire immobilier est accusé d’avoir volé l’identité de David Welch, un ancien locataire, en utilisant pour ce faire un ordinateur du centre spatial Kennedy de la NASA.

Apparemment Kevin Landivar, âgé de 33 ans, a eu un désaccord avec David Welch au sujet d’une caution de 200 $, et a décidé de le harceler en utilisant ses informations personnelles pour remplir 150 demandes de crédit.

En l’espace de quelques semaines, son niveau de solvabilité est passé du niveau 700 au niveau 500 à cause des vérifications de son historique de crédit pour ses demandes de prêts. Et dans la mesure où il est propriétaire d’une affaire de services juridiques, la détérioration de son niveau de crédits l’a empêché de payer ses dettes.

À l’aide de son propre expert technologique, David Welch a pu remonter jusqu’à un ordinateur de la NASA situé au centre spatial Kennedy. De là, la police et les enquêteurs ont pu identifier précisément l’ordinateur incriminé dans le cubicle 2140S et ainsi identifier Kevin Landivar.

Naturellement, cet incident soulève plusieurs questions sur l’utilisation détournée du matériel informatique de la NASA, et pourrait en outre conduire à requalifier les faits en crime fédéral. [TC Palm via Fark Image via Custom Delivery Services]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité