Une prothèse fusionnelle

Kira Mason, une des victimes des attentats de Londres en Juillet 2005 a reçu un bras cyborg qui fusionne avec sa peau et ses os. La procédure a été qualifiée « d’avancée ».

Les docteurs ont réussi à faire fusionner une tige d’alliage en titanium avec l’os et la peau, qui ont cicatrisé naturellement autour, créant ainsi un sceau protecteur. « La technique du prothèse transcutanée intraosseuse après amputation, ou ITAP, copie les bois de rêne, qui repousse naturellement à travers la peau sans aucun problème. » Cette technique élimine les infections et le besoin de manchons ou de prothèse-support. Des capteur alimentés par une batterie lui permettent de contrôler les mouvements de sa main en bougeant les muscles de son bras.

Oui, ça fait un peu peur à lire, mais c’est remarquable. Cette technologie pourrait grandement améliorer la vie de ceux qui portent des prothèses. [BBC and Daily Mail via Boing Boing Gadgets]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Est ce qu’elle est obligé de prendre des medicaments anti-rejet à vie comme ceux ou celles qui ont recus une greffe de visage ou de membre de personne morte ?

  2. @hill
    Il ne s’agit pas ici d’une greffe, mais d’une prothèse.
    Il n’y a pas de risque de rejet, au même titre qu’une prothèse de hanche ou d’une valve cardiaque artificielle.
    Le titane étant bien toléré par le corps, il n’y a pas de rejet de corps étranger.

  3. impressionnant! cette technique permet-elle de commander le coude ET lla main? quelles sont les démarches a entreprendre pour bénéficier de cette prothèse (j’attends depuis 30 ans) ; jusqu’à 2005 les prothésistes bloquaient sur l’articulation du coude……..
    Merci de bien vouloir me donner quelques précisions techniques supplémentaires…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité