Trois câbles sous-marins sectionnés privent l’Europe et le Moyen-Orient de 75% de capacité Internet

L'info a été confirmée dans les rédactions: il semblerait que si certains ont expérimenté des ralentissements sur Internet ces derniers temps entre l'Europe et le Moyen-Orient, ce serait à cause de trois nouveaux câbles sous-marins sectionnés. Il a été confirmé qu'Internet et le téléphone fonctionnaient tant bien que mal au Moyen-Orient.

France Telecom a envoyé l’un de ses deux navires de maintenance sur place, le Raymond Croze, mais on ne sait pas où l’incident s’est produit, sinon quelque part entre l’Italie et l’Egypte. Ce qu’on sait, d’après l’opérateur Britannique Interoute qui opère un réseau en fibres optiques entre 92 villes principales, c’est que les 3 câbles charriaient 75% du trafic Internet entre l’Europe, le Moyen-Orient et les Amériques.

Le directeur des ventes en gros (wholesale) d’Interoute, Jonathan Wright, pense qu’il s’agit encore d’une ancre malveillante, mais il ne semble pas posséder plus de détails sur l’incident. En janvier dernier, des câbles sectionnées avaient endommagé 70% du trafic internet entre l’Inde et le Moyen Orient.

Le seul pays qui ait remarqué l’incident semble être l’Egypte, où l’opérateur Britannique Vodafone ne répond plus ou presque. En France, Orange dit que le trafic entre l’Europe et l’Asie a été fortement perturbé. 55% du trafic voix en Arabie Saoudite, 52% en Egypte et 82% en Inde était hors service. Les opérateurs ont pu dérouter le trafic, sauf aux Maldives où les atolls sont coupés du monde.

Le trafic Internet « de Mumbai à Londres passe désormais par Hong Kong, ce qui pourrait aboutir à des congestions et des délais d’attente accrus sur cette route », prévient l’opérateur Reliance Globalcom.

Reliance sait que les câbles SMW4 (South East Asia- Middle East-Western Europe 4) et SMW3, les gros tuyaux sous-marins du backbone, sont touchés (le 3e câble s’appelle FLAG). SMW4 interconnecte 12 pays: le Pakistan, l’Indonesie, Singapoure, la Malaysie, le Bangladesh, l’Inde, le Sri Lanka, les Emirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, Italie et la France.

France Telecom dit que la priorité est de rétablir le fonctionnement de SMW4 d’ici au 25 décembre et de l’ensemble du backbone touché d’ici au 31 décembre. [AFP]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. …il me semblait bien… j’ai eu des perturbations de partout… le problème est bien générale. Ca a commancé il y a 2 semaines je pense…

    Ca serait bien que d’une manière générale, les p2p diminuent leur upload… ça soulagerait le trafic…

  2. S’il y a moins de trafic entre l’Europe er l’Asie, ça libère de la bande passante pour le trafic Europe-Europe et Europe-USA… Donc ça va embêter certain professionnels, mais pas le plus grand nombre en Europe…

    Par ancre malveillante il faut comprendre que c’est du sabotage ?

  3. Si vous voulez connaitre comment France Telecom intervient sur ce genre d’opération, voici un dossier très complet qui a été publié sur le site France Telecom il y a quelques semaines.

    http://www.orange.com/sirius/dossiers_anim/cables_sous_marins/index_fr.html

    C’était une répétition avant l’heure en quelque sorte :o)

    En tout cas merci aux équipes de France Telecom Marine.
    Il est souvent de bon ton bien de « cracher » sur FT, mais il faut quand même saluer tout ces hommes & femmes qui sont sur le terrain et tout ce savoir faire technique, qui nous permettent de communiquer correctement.

  4. Personne ne s’est encore posé la bonne question:
    – Godzilla ?
    – ou Chuck Norris ?
    Mais je sais que le coupable, c’est l’un de ces deux là…

    Et pour les gars de FT Marine, il faut voir leur gestion de la rupture du cable SAFE en 2003 ou 2004 pur se rendre compte du niveau… 3 mois sans intenet et le téléphone qui fonctionn à peine mieux…

  5. Pendant que des malgaches sont sous payés d’autres membres du groupe france télécom marine sont surpayés à se tourner les pousses et se taper leur secrétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité