Des cartes de poker RFID suivies à la trace

L’Australien Andrew Milner a réalisé une table de poker où chaque carte est équipée d’une puce RFID. Des caméras HD suivent le moindre mouvement, et sa configuration permet même de savoir où sont les cartes dans le paquet.

Ce sont pas moins de quatre caméras HD qui suivent la partie, complétant les informations fournies par les puces RFID disposées sur chacune des cartes du jeu. Un logiciel spécifique compile l’ensemble des données, montrant en temps réel les cartes de chaque joueur.

Apparemment l’installation a coûté environ 7 000 $ à Andrew Milner et a nécessité trois mois de travail, mais le résultat est très impressionnant. [Wired]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=VgLAXoGJrBU[/youtube]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Amusant mais dans certaines émissions ils utilisent des caméras en dessous sur la remontée de la table, sur la partie intérieure du bord de la table. quand les joueurs regardent leur jeu, ils soulèvent le bord des cartes et ainsi on voit le jeu.
    J’ avoue qu’ ici c’ est mieux mais avec des lecteurs RFID en triangulation avec d’ autres personnes autour, on pourrait peut être localisés les cartes mais ça reste difficile.
    Toutefois scannée les cartes d’ a coté en supprimant les ondes trop faible, ça permettrait d’ améliorer les triches !!!!

  2. Heu … pourquoi triangulation Jean ?
    La norme RFID 14443 A, B (et C pour Sony) fonctionnent à 13.56 MHz sur une distance d’environ 10cm – même chose que votre passeport biométrique – et avec une gestion des anti-collisions pour lire plusieurs puces proches (basiquement on active le champ de lecture, on lit une puce au hasard sur les cinq qui répondent – la main complète -, on lui demande de ne plus répondre pour x unités de temps et on recommence sur les cartes restantes jusqu’à extinction de toutes les puces).

    Donc pas de problèmes de positionnement ni de détection à une table de poker.

    Par ailleurs, pas mal de monde travaille sur les caisses enregistreuses du futur (norme 15693, 1 à 1.50 m de distance de détection), mais là … la gestion de l’anti-collision sur des dizaines d’étiquettes en un temps raisonnable est un véritable défi !

  3. mais alors qu’elle était le but ? un but statistique ? empêcher la triche ? Ou avoir des meilleurs angles de vues pour la télé ?

    Dans tous les cas c’est une grande avancé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité